Af­faire Fer­rand: la charge de Ja­cob et Ac­coyer

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Dé­cri­vant Em­ma­nuel Ma­cron, dé­ci­dé à ou­vrir un chan­tier de mo­ra­li­sa­tion de la vie pu­blique, comme un «ar­ro­seur ar­ro­sé», le chef de file des dé­pu­tés LR, Ch­ris­tian Ja­cob, a évo­qué hier, sur Eu­rope 1/CNews/Les Echos, «un gou­ver­ne­ment to­ta­le­ment empêtré dans ses propres tur­pi­tudes ». Dans son col­li­ma­teur: le garde des Sceaux, Fran­çois Bay­rou, ren­voyé de­vant les juges dans une af­faire de dif­fa­ma­tion ; mais aus­si, et sur­tout, le mi­nistre de la Co­hé­sion des ter­ri­toires, Ri­chard Fer­rand : «Si, de­main, il y a une plainte d’un adhé­rent des Mu­tuelles de Bre­tagne, ob­jec­ti­ve­ment tout le monde est d’ac­cord pour dire que M. Fer­rand peut se voir ac­cu­sé d’abus de bien so­cial, de dé­lit de fa­vo­ri­tisme, voire d’en­ri­chis­se­ment per­son­nel », se­lon lui. S’il a re­con­nu que «les ma­gis­trats et par­quet se sont ex­pri­més » et qu’il n’y a « pas de plainte dé­po­sée», M. Ja­cob a ajou­té : « Nous al­lons Un point de vue par­ta­gé par le se­cré­taire gé­né­ral du par­ti, Ber­nard Ac­coyer, qui a consi­dé­ré sur BFM TV qu’ «ilya der­rière toute cette af­faire un vé­ri­table scan­dale», « cer­tai­ne­ment des dé­lits, un pro­blème mo­ral évident ». «Que le par­quet fi­nan­cier ne se sai­sisse pas, c’est igno­rer que les mu­tuelles ont des avan­tages fis­caux consi­dé­rables, donc de l’ar­gent pu­blic là-de­dans », a-t-il es­ti­mé, s’éton­nant aus­si « un re­cord de vi­tesse », se­lon lui, de la part du pro­cu­reur de Brest pour dé­ci­der de ne pas ou­vrir d’en­quête. Il a aus­si ac­cu­sé l’élu du Fi­nis­tère de « conflit d’in­té­rêts », af­fir­mant qu’à l’As­sem­blée, M. Fer­rand, «plus di­rec­teur gé­né­ral mais char­gé de mis­sion de la mu­tuelle», avait «dé­po­sé une pro­po­si­tion de loi [...] vi­sant à per­mettre aux mu­tuelles de mettre en place des ré­seaux de soins ».

JOUR J POUR THÉ­VE­NOUD

Face à ses juges, il s’est mon­tré in­ca­pable d’ex­pli­quer ses né­gli­gences et «man­que­ments», qui lui ont coû­té sa place au gou­ver­ne­ment et ont bri­sé sa car­rière : pour­sui­vi pour fraude fis­cale, l’éphé­mère se­cré­taire d’État Tho­mas Thé­ve­noud at­tend son ju­ge­ment, ren­du au­jourd’hui.

Svoir dans jours qui viennent. »

« Vé­ri­table scan­dale » BA­ROIN TEND LA MAIN À MA­CRON

« Per­sonne ne veut blo­quer le pays. Nous ne sommes pas une droite scro­gneu­gneu. Mais une coa­li­tion, ce n’est pas une ad­di­tion d’in­di­vi­dua­li­tés dans un gou­ver­ne­ment pro­vi­soire qui n’a d’autre ob­jec­tif que d’ob­te­nir une ma­jo­ri­té ab­so­lue pour En marche ! » : c’est ce que dé­clare le chef de file des Ré­pu­bli­cains aux lé­gis­la­tives, Fran­çois Ba­roin, dans une in­ter­view au Pa­ri­sien. Et d’ajou­ter : « Si nous avons la ma­jo­ri­té, c’est notre pro­jet qui se­ra mis en oeuvre. Si ce n’est pas le cas, le jeu est to­ta­le­ment nou­veau. Mais c’est peut-être ce que veulent les Fran­çais. On a connu des temps de co­ha­bi­ta­tion, mais là ce se­rait dif­fé­rent. Ce­la n’au­ra rien de conflic­tuel. »

CODE DU TRA­VAIL : LA CFDT VEUT AT­TENDRE LA REN­TRÉE

Le se­cré­taire gé­né­ral de la CFDT, Laurent Ber­ger, a de­man­dé hier au gou­ver­ne­ment d’at­tendre « fin sep­tembre-dé­but oc­tobre» pour ré­for­mer le Code du tra­vail par or­don­nances. « Il ne faut pas pas­ser des or­don­nances en août [...]. On peut être ra­pide sans être pré­ci­pi­té », a-t-il au Grand Ju­ry RTL/LCI/Le Fi­ga­ro. Sou­hai­tant al­ler vite, l’Ély­sée a pré­ci­sé cette se­maine vou­loir une ra­ti­fi­ca­tion des or­don­nances « d’ici la fin de l’été ».

PHI­LIPPE N’EST PLUS MAIRE DU HAVRE

Le Pre­mier mi­nistre Edouard Phi­lippe a aban­don­né hier ma­tin son man­dat de maire du Havre et pas­sé le re­lais à son pre­mier ad­joint (LR) Luc Le­mon­nier, élu sans sur­prise à la ma­jo­ri­té ab­so­lue avec  voix sur . Le lo­ca­taire de Ma­ti­gnon est de­ve­nu simple conseiller municipal.

(Pho­to AFP)

L’au­teur des faits a cra­ché sur la sé­pul­ture et bri­sé la croix la sur­mon­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.