Pou­tine : les sanc­tions contre Mos­cou ne contri­buent « au­cu­ne­ment » à ré­gler la crise en Ukraine

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

« Vous avez de­man­dé comment les sanc­tions contre la Rus­sie pour­ront ai­der à ré­gler la crise dans l’est de l’Ukraine ? Et voi­là la ré­ponse: au­cu­ne­ment ! Lut­tez pour la sup­pres­sion de toutes les res­tric­tions dans l’éco­no­mie mon­diale », a dé­cla­ré Vla­di­mir Pou­tine. Em­ma­nuel Ma­cron a, de son cô­té, in­di­qué qu’il y au­rait « une dis­cus­sion » au for­mat Nor­man­die dans les « pro­chains jours ou se­maines » pour évi­ter « une es­ca­lade » des ten­sions. « Sur la si­tua­tion en Ukraine, nous avons lon­gue­ment par­lé des dif­fé­rents points de dé­tails et de mise en oeuvre du pro­ces­sus dit de Minsk. Notre sou­hait, je crois pou­voir le dire sous le contrôle du pré­sident Pou­tine, c’est que dans les meilleurs dé­lais puisse se te­nir à nou­veau un échange sous le for­mat dit Nor­man­die » réunis­sant Rus­sie, Ukraine, France et Al­le­magne, a dé­cla­ré M. Ma­cron. Dans ce cadre, le chef de l’État fran­çais a plai­dé pour qu’un « bi­lan com­plet de ces élé­ments puisse être par­ta­gé » et «en par­ti­cu­lier» que «nous puis­sions avoir ac­cès à un rap­port dé­taillé de l’OSCE (Or­ga­ni­sa­tion pour la sécurité et la co­opé­ra­tion en Eu­rope, Ndlr) qui s’as­sure d’élé­ments struc­tu­rants et im­por­tants dans la ré­gion ». « Sur ce su­jet, c’est donc un pro­ces­sus qui doit per­du­rer, mais sur le­quel nous avons l’un et l’autre par­ta­gé nos vues et en tout cas, j’ai pour ma part rap­pe­lé la vo­lon­té que nous puis­sions abou­tir dans le cadre des en­ga­ge­ments de Minsk à une déses­ca­lade», a-t-il aus­si af­fir­mé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.