L’obé­si­té, ma­la­die des en­fants pauvres ?

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Santé -

En ma­ter­nelle, les obèses sont quatre fois plus nom­breux chez les en­fants d’ou­vriers (5,8 %) que chez ceux de cadres (1,3 %). C’est ce que vient de confir­mer la der­nière étude de la Drees. Ce constat dra­ma­tique illustre la per­sis­tance des in­éga­li­tés so­ciales mar­quées qui touchent de plein fouet les plus vul­né­rables: les en­fants nés dans les po­pu­la­tions dé­fa­vo­ri­sées et ce, dès leur plus jeune âge. Pour lut­ter contre cette « ma­la­die des pauvres », et ré­pondre à cette ur­gence so­ciale et de san­té pu­blique, il existe au­jourd’hui deux atouts clés : Une forte vo­lon­té po­li­tique de ren­for­cer la pré­ven­tion san­té, comme en té­moigne l’an­nonce de la nou­velle mi­nistre de la San­té, Agnès Bu­zyn : « La pré­ven­tion doit être mar­quée par des in­ves­tis­se­ments si­gni­fi­ca­tifs et de long terme. De­main, nous in­ves­ti­rons d’avan­tage pour pré­ve­nir que pour gué­rir . » Pa­ral­lè­le­ment, des dé­marches ori­gi­nales telles que le pro­gramme VIF®, dé­ployé dans 252 villes, montrent que des pro­grammes ef­fi­caces peuvent être dé­ployés à coût ré­duit, à l’heure où le coût so­cial de la sur­charge pon­dé­rale a été éva­lué par le Tré­sor pu­blic à 20 mil­liards d’eu­ros. L’idée fon­da­trice est as­sez simple: construire des ac­tions après une étude très pré­cise des modes de vie et des mo­ti­va­tions qui conduisent cer­taines fa­milles plus dé­fa­vo­ri­sées à adop­ter des ha­bi­tudes fa­vo­ri­sant le sur­poids et l’obé­si­té. Cô­té en­fants: moindre consom­ma­tion de lé­gumes, faible ac­ti­vi­té phy­sique, temps pas­sé de­vant les écrans, por­tions plus gé­né­reuses… Cô­té pa­rents: comment sti­mu­ler le choix d’une ali­men­ta­tion saine et va­riée, les liens entre plai­sir et quan­ti­tés ser­vies… Au plus proche de la réalité du ter­rain, ces études concluent à la né­ces­si­té d’agir au ni­veau de l’en­fant, de ses pa­rents et de tout son en­vi­ron­ne­ment. Avec des ré­sul­tats qui laissent es­pé­rer que les in­éga­li­tés so­ciales de san­té ne sont pas une fa­ta­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.