Lan­gasque à l’at­taque

En se pla­çant à la 10e place avant les deux der­niers tours, le joueur de SaintDo­nat est dans la course. Le­vy est plus en re­trait... c’est ter­mi­né pour Du­buis­son

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - FA­BIEN PI­GALLE À GUYANCOURT

bir­dies, 89% des greens tou­chés et 28 putts. Voi­là qui ré­sume par­fai­te­ment la jour­née de Ro­main Lan­gasque. Pour faire simple, le joueur de Saint-Do­nat a en­voyé du gros hier. Du très très gros. En ren­dant une carte de -6, la meilleure de ce deuxième tour, l’Azu­réen pointe ce ma­tin à la 10e place au clas­se­ment avant les deux der­nières jour­nées. Un vrai tour de force qui lui per­met d’es­pé­rer de belles choses ce week-end. « Mal­gré un score de +2 lors du pre­mier tour jeu­di, j’étais sor­ti content de ma par­tie. Ce ma­tin (hier), je me sen­tais prêt à faire un bon ré­sul­tat. je suis res­té pa­tient et j’ai ren­tré les putts im­por­tants qui m’ont per­mis d’en­clen­cher une bonne dy­na­mique », avouait-il. Pour ceux qui se de­man­daient en­core si Lan­gasque avait pan­sé ses plaies cau­sées par sept cuts man­qués d’af­fi­lée, la ré­ponse a été cin­glante. « La par­tie que j’ai réa­li­sée au­jourd’hui sur un par­cours aus­si sé­lec­tif que l’Al­ba­tros en dit long je pense. Si on ne joue pas un bon golf ici, le par­cours ne fait au­cun ca­deau. Pour moi, c’est très bon pour la confiance », ré­su­mait l’élève de Be­noît Du­cou­lom­bier. Il se­ra for­cé­ment l’un des joueurs les plus sui­vis au­jourd’hui. Mais pas de quoi le dé­sta­bi­li­ser. «Çane me gê­ne­ra pas plus que ça. On ver­ra bien... A vrai dire, j’ai hâte d’y être pour re­par­tir à l’at­taque ». Ques­tion at­taque, le Va­rois Alexan­der Le­vy va de­voir lâ­cher les che­vaux. Le n°1 fran­çais est sor­ti très frus­tré de sa par­tie ter­mi­nant à -2 (dans le par pour la jour­née, 28e place). Sur­tout, il concluait ses 18 trous par un dou­ble­bo­gey. Et ça fait tache.

Alexan­der Le­vy : « Ça fait mal ! »

« Ça ne ré­com­pense pas tout ce que j’ai fait pen­dant 17 trous... mais on sait que ce sport ne fait pas de ca­deau. Je me suis bat­tu comme un chien...Là je vous parle mais je suis très frus­tré. Dans une de­mi-heure ce se­ra ter­mi­né. j’ai en­core en tête mes coups man­qués, ça fait mal, mais c’est la vie. Là, je vais al­ler cla­quer des drives pour me dé­fou­ler » avouait-il avant de pour­suivre. « Il fau­dra que je fasse beau­coup mieux de­main tout sim­ple­ment ». De son cô­té, le Can­nois Vic­tor Du­buis­son n’a pas pas­sé le cut. Après un beau bir­die sur le trou n°15, il en­voyait deux balles dans l’eau au 16 et au 18. Pour lui, l’Open s’est ter­mi­né hier soir.

(Pho­to DR)

Lan­gasque meilleur fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.