Alerte rouge

Le dé­but de sai­son est ju­gé « pré­oc­cu­pant » alors que dé­bute sur le ter­rain le dé­ploie­ment de moyens de pré­ven­tion et d’at­taque des feux de forêt.

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - Dos­sier : ERIC MARMOTTANS (AVEC LOUIS GOHIN ET GRÉGORY LECLERC)

La si­tua­tion est ex­trê­me­ment pré­oc­cu­pante », pré­vient-on du cô­té de Mé­téo France. « L’été est ar­ri­vé avec trois se­maines d’avance», fait ob­ser­ver le di­rec­teur dé­par­te­men­tal des ter­ri­toires et de la mer. « La ma­tière com­bus­tible a pro­li­fé­ré au cours des der­nières an­nées », sou­ligne le pré­fet du Var. Au­tre­ment dit, tous les in­di­ca­teurs sont au rouge. Et les ac­teurs de la pré­ven­tion et de la lutte contre les feux de forêt se pré­parent à « une sai­son très rude. » Ces der­niers jours, et hier en­core à Pu­get-sur-Ar­gens (1), les alertes n’ont pas man­qué. Le dis­po­si­tif opé­ra­tion­nel de pré­ven­tion, doit faire l’ob­jet d’un « sé­mi­naire de lan­ce­ment» de­main ma­tin, au Muy, réunis­sant tous les ac­teurs : la di­rec­tion dé­par­te­men­tale des ter­ri­toires et de la mer (DDTM) char­gée du pi­lo­tage, le conseil dé­par­te­men­tal, le ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et de se­cours (SDIS – les sa­peurs pom­piers), l’of­fice na­tio­nal des fo­rêts (ONF), les co­mi­tés com­mu­naux des feux de forêt (CCFF), la gen­dar­me­rie… La mo­bi­li­sa­tion est gé­né­rale (lire ci-des­sous).

La doc­trine des pom­piers

De­puis plu­sieurs an­nées, les pom­piers ont pris l’ha­bi­tude de pré­po­si­tion­ner des groupes in­cen­die et feux de forêt (GIFF) dans des sec­teurs stra­té­giques du dé­par­te­ment, se­lon une carte re­vue quo­ti­dien­ne­ment en fonc­tion des ni­veaux de risque à l’échelle de chaque mas­sif. De quoi mettre toutes les chances du cô­té de « la doc­trine fran­çaise de l’at­taque du feu nais­sant », se­lon l’ex­pres­sion d’un res­pon­sable de l’En­tente Va­labre, à la fois la­bo­ra­toire et centre de for­ma­tion à la ges­tion des crises (lire en pages 4 et 5). En avril, le mi­nistre de l’In­té­rieur avait par ailleurs an­non­cé le re­tour d’un dé­ta­che­ment aé­rien sai­son­nier de la sé­cu­ri­té ci­vile à l’aé­ro­port de Cannes-Man­de­lieu (lire page sui­vante )« pour ren­for­cer la cou­ver­ture de l’arc mé­di­ter­ra­néen ». Une consé­quence di­recte du trans­fert de la base de Ma­ri­gnane à Nîmes-Ga­rons au prin­temps der­nier. En­fin, dans la me­sure où la plu­part des dé­parts de feu sont d’ori­gine hu­maine, les Va­rois et les touristes sont ap­pe­lés à la plus grande vi­gi­lance et au res­pect des règles élé­men­taires (travaux, jets de mé­gots). « Nous n’avons pas connu de très grand feu de­puis plu­sieurs an­nées, ana­lyse le pré­fet Jean-Luc Vi­de­laine, le risque en est d’au­tant plus ac­cru.»

1. Qua­torze en­gins in­cen­die, plu­sieurs vé­hi­cules de com­man­de­ment (80 pom­piers), deux hé­li­co­ptères bom­bar­diers d’eau ont été en­ga­gés sur un dé­part de feu dans l’après-mi­di près du che­min de Cla­viers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.