ÉTAPE) Val­verde, c’est dé­jà fi­ni La phrase

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Moins de 10 ki­lo­mètres. Voi­là ce qu’au­ra été le par­cours ef­fec­tué par Ale­jan­dro Val­verde. Le dixième Tour du vé­té­ran es­pa­gnol de 37 ans a tour­né court. Une vi­laine chute à mi-par­cours a rui­né ses chances. Le ca­pi­taine de route et équi­pier de luxe de Nai­ro Quin­ta­na chez Mo­vis­tar a dû re­ti­rer son dos­sard le corps meur­tri. Le Mur­cian a glis­sé dans un vi­rage à angle droit et a heur­té de plein fouet les bar­rières. Il est res­té de longues mi­nutes au sol, avant d’être éva­cué avec une mi­nerve. Le pre­mier bi­lan mé­di­cal évo­quait une frac­ture ou une luxa­tion de la ro­tule gauche et des plaies au ti­bia gauche. Le cou­reur a en­suite été trans­fé­ré à l’hô­pi­tal de Düs­sel­dorf pour un bi­lan ra­dio­lo­gique.

Quin­ta­na se­ra es­seu­lé

« Mal­heu­reu­se­ment, il ne pour­ra pas conti­nuer la course. Quelle tris­tesse d’aban­don­ner dès le pre­mier jour ! », a ré­agi sa for­ma­tion. Val­verde a chu­té au même en­droit que le Fran­çais To­ny Gal­lo­pin quelques mi­nutes plus tôt, qui fi­ni­ra der­nier de l’étape. Val­verde ve­nait dans le cos­tume de l’équi­pier dé­voué à son lea­der Nai­ro Quin­ta­na. Le di­rec­teur spor­tif de l’équipe Eu­se­bio Un­zué avait clai­re­ment dé­fi­ni les rôles à la veille du dé­part : « Nai­ro est notre lea­der et toute l’équipe tourne au­tour de lui », avait-il pré­ci­sé, avant de dé­tailler la mis­sion par­ti­cu­lière confiée à Val­verde. « Compte te­nu de son ni­veau, nous al­lons es­sayer de pro­té­ger Ale­jan­dro, afin qu’il puisse être au­près de Quin­ta­na », avait ex­pli­qué Un­zué. « Son ex­pé­rience, sa ca­pa­ci­té à res­ter aux avants­postes lorsque ne sub­siste plus que le groupe des grands fa­vo­ris en mon­tagne, ap­portent à Nai­ro la tran­quilli­té ». Mais en cas de dé­faillance du Co­lom­bien, dont le corps a dé­jà été sol­li­ci­té par le Gi­ro (2e), le 3e du Tour 2015 au­rait même pu ré­cu­pé­rer le lea­der­ship. Le temps ne semble pas avoir d’em­prise sur Val­verde. Cette an­née en­core, il a ga­gné no­tam­ment le Tour de Ca­ta­logne et le Tour du Pays Basque. En avril, il a réa­li­sé le dou­blé dans les deux clas­siques ar­den­naises, la Flèche Wal­lonne et Liège-Bas­togne-Liège. Une sai­son qui sem­blait par­faite jusque-là...

C’est très dif­fi­cile, c’est un équi­pier im­por­tant, ça va chan­ger nos stra­té­gies. J’es­père que ça n’au­ra pas de consé­quence im­por­tante, c’est dom­mage, mais nous al­lons conti­nuer à lut­ter comme nous l’avons pré­vu.”

De Nai­ro Quin­ta­na « J’ai une bonne tête de Fran­çais moyen, et je le suis dans l’âme. A force, les gens ont dû m’iden­ti­fier comme l’un des leurs »,

l’Equipe.

(Pho­to AFP)

A  ans, Tho­mas Voe­ck­ler vit ses der­nières jour­nées de cy­cliste pro­fes­sion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.