Ça va co­gner !

Le 26 août à Las Ve­gas, Floyd May­wea­ther af­fron­te­ra se­lon les règles de la boxe an­glaise, le com­bat­tant de MMA, Co­nor McG­re­gor Le 16 sep­tembre à Las Ve­gas, Saul ‘‘Ca­ne­lo’’ Al­va­rez dé­fie­ra Gen­na­dy ‘‘GGG’’ Go­lov­kin, pour le titre uni­fié des poids moyens

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - CH. D. CH. D.

Le com­bat du siècle... Un de plus nous di­rez-vous. À rai­son sans doute. Sauf que. Ce­lui-ci le se­ra, as­su­ré­ment, ne se­rait-ce que par son ori­gi­na­li­té. Le 26 août, en ef­fet, à Las Ve­gas, le ri­chis­sime Amé­ri­cain Floyd May­wea­ther Jr, va sor­tir de sa re­traite do­rée pour re­mon­ter sur un ring. À 40 ans. Et pas pour rien évi­dem­ment ! Face à lui, l’Ir­lan­dais Co­nor McG­re­gor, la star in­con­tes­tée du... MMA (arts mar­tiaux mixtes). Le roi des boxeurs, à la tech­nique in­com­pa­rable, contre un pun­cheur, ha­bi­tué dans sa dis­ci­pline, à se ser­vir de ses poings mais aus­si de ses pieds ! Si l’Amé­ri­cain a ac­cep­té fi­na­le­ment de s’en­ri­chir da­van­tage (sa for­tune est es­ti­mée à 800 M$) et de prendre des risques me­su­rés, c’est bien parce que le com­bat se­ra ré­gi par les règles de la boxe an­glaise. Avan­tage May­wea­ther donc. Car on peut dou­ter de la ca­pa­ci­té de McG­re­gor à le tou­cher du­re­ment, au­tant que du­ra­ble­ment. Dé­fen­si­ve­ment, May­wea­ther est un mo­nu­ment. À moins que... « Je pense que Co­nor McG­re­gor va se le faire au cours des 35 pre­mières se­condes, comme il l’a fait à Jose Al­do pour être hon­nête. Al­lez McG­re­gor ! Ce se­rait for­mi­dable pour la boxe si McG­re­gor le tou­chait au men­ton… Ce se­rait gé­nial pour les vrais gens du monde » a ba­lan­cé Ty­son Fu­ry, l’an­cien cham­pion du monde bri­tan­nique des lourds. Bref, ce com­bat du siècle s’an­nonce élec­trique. Et les dol­lars vont cou­ler à flots ! Car c’est bien l’en­jeu es­sen­tiel de ce mé­ga-show pla­né­taire qui va dé­chaî­ner le paie­ment à la séance de par le monde. May­wea­ther de­vrait tou­cher 100 mil­lions de dol­lars pour dé­fier McG­re­gor. De quoi vo­lon­tiers ris­quer son men­ton, non ? On a eu la chance de le voir boxer par trois fois à Mo­na­co. Et le sou­ve­nir qu’il nous a lais­sé s’est confir­mé, lorsque Gen­na­dy ‘‘GGG’’ Go­lov­kin a pris la route des Etats-Unis pour don­ner une di­men­sion mon­diale à sa boxe sur­puis­sante et acé­rée! Ain­si donc, le Ma­di­son Square Gar­den de New-York a pris le re­lais de la salle des Etoiles du Spor­ting de Monte-Car­lo et ac­cueilli les nou­veaux KO de ‘‘triple G’’. Le Ka­zakh Gen­na­dy Go­lov­kin, 35 ans, est sans doute le meilleur poids moyen de la pla­nète. Un concen­tré de puis­sance et d’ef­fi­ca­ci­té qui ne laisse qua­si­ment au­cune marge à son ad­ver­saire. De­puis sa des­truc­tion en règle de l’An­glais Mar­tin Mur­ray en 2015 à Mo­na­co, Go­lov­kin a conti­nué son en­tre­prise de dé­mo­li­tion en met­tant KO Willie Mon­roe Jr, Da­vid Le­mieux, Do­mi­nic Wade et Kell Brook. Le seul à être res­té de­bout, est l’Amé­ri­cain Da­niel Ja­cobs, en mars der­nier. Mais Go­lov­kin a em­por­té una­ni­me­ment la dé­ci­sion. Res­tait en­core pour ‘‘GGG’’ à boxer les tout meilleurs de sa ca­té­go­rie, ceux-là même qui se re­fu­saient à lui. Par prin­cipe de pré­cau­tion, ose­rions-nous dire... Ce se­ra - EN­FIN - chose faite en sep­tembre pro­chain pour ce qui s’an­nonce comme le plus beau com­bat de l’an­née. Le Mexi­cain Saul ‘‘Ca­ne­lo’’Al­va­rez, 26 ans, est de la trempe des plus grands. Il a boxé et per­du contre May­wea­ther certes, mais bat­tu Shane Mos­ley et Mi­guel Cot­to, tout en met­tant KO James Kirk­land, Amir Khan et Liam Smith. C’est donc en vé­ri­table pou­drière que va se trans­for­mer la T-Mo­bile Are­na de Ve­gas, mi-sep­tembre. On mi­se­ra vo­lon­tiers notre pièce sur Go­lov­kin, même si l’âge et la fougue sont du cô­té de ‘‘Ca­ne­lo’’. Wait and see !

(Pho­tos E. Du­lière et AFP)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.