Le pè­le­ri­nage des pères de fa­mille

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

C’est un père de fa­mille qui est à l’ori­gine de ce pè­le­ri­nage. Nous sommes en . Vou­lant re­mer­cier Dieu de la nais­sance d’un en­fant en bonne san­té, l’homme avait mar­ché d’Aix-en-Pro­vence à Co­ti­gnac. Un ami avait dé­ci­dé de l’ac­com­pa­gner. L’an­née d’après, ils étaient une cen­taine. Le chiffre n’a ces­sé de gros­sir jus­qu’à at­teindre plus de   mar­cheurs. Si le nombre de pè­le­rins n’aug­mente plus tel­le­ment au­jourd’hui, c’est parce que les mar­cheurs, ve­nus de la France en­tière, après avoir par­ti­ci­pé à plu­sieurs édi­tions, sont in­vi­tés à créer des pè­le­ri­nages en ré­gion. Ain­si, cette an­née, une quin­zaine de groupes dis­sé­mi­nés dans tout le pays, no­tam­ment dans l’Ouest, « étaient en com­mu­nion » avec les pè­le­rins de Co­ti­gnac.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.