Ro­main Ry­bi­cki im­pé­rial!

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Ven­dre­di soir, pour sa 8e édi­tion, la fou­lée farlédoise a bat­tu son re­cord de par­ti­ci­pa­tion avec 673 ins­crits sur les trois courses au pro­gramme, et quelques poin­tures au dé­part. Les par­cours concoc­tés par Mi­chel Schle­ger ont une nou­velle fois per­mis aux amou­reux bur­lesques de la « Fou­lée » de se me­su­rer aux com­pé­ti­teurs che­vron­nés, dans un cadre al­ter­nant routes et che­mins, vignes et oli­ve­raie bi­cen­te­naire, plats rou­lants et dé­ni­ve­lés dé­ci­sifs, le tout sous un so­leil ra­sant. Le 10 km, l’épreuve reine, s’est cou­ru sur un par­cours tech­nique. Et sur cette dis­tance, Ro­main Ry­bi­cki, double vain­queur de l’épreuve et te­nant du titre, se frot­tait à un Fran­çois Mourgues en grande forme et un Fa­bien Se­vil­la, ré­cent vain­queur de la 36e course de la Vic­toire de Sol­liès-Tou­cas (13 km). Amoin­dri par une en­torse à la che­ville droite contrac­tée il y a une di­zaine de jours lors des qua­li­fi­ca­tions au France Élite sur 5000 m, le so­cié­taire de l’AJS La Garde pou­vait craindre la concur­rence des deux trai­lers. Ra­pi­de­ment, Mourgues pre­nait d’ailleurs ses res­pon­sa­bi­li­tés et se por­tait en tête avec Ry­bi­cki. Un duo de choc. Mais mal­gré son pa­nache et sa vaillance, le vain­queur du der­nier trail des Maures payait son dé­part un peu ra­pide, lui, l’ha­bi­tué des courses longues.

Se­vil­la et Mourgues en­semble

Ry­bi­cki pro­fi­tait de la mon­tée des Guiols pour prendre le large et s’im­po­ser en so­li­taire pour la 3e an­née consé­cu­tive. Se­vil­la, par­ti plus pru­dem­ment, re­ve­nait au train sur Mourgues et les deux gar­çons fran­chis­saient la ligne en­semble. Chez les femmes, Isa­belle Ku­jaws­ki, ré­si­dente farlédoise, a confir­mé sa forme du mo­ment. 3e du trail des écrins (34 km) la se­maine der­nière, elle a trou­vé l’énergie né­ces­saire pour ré­sis­ter à une concur­rence sé­rieuse. Une pe­tite ac­cé­lé­ra­tion au 4e ki­lo­mètre lui a per­mis de prendre mo­men­ta­né­ment la se­conde place avant de « mettre les jambes » dans la mon­tée et de prendre le large. Pour le 5 km, nou­veau­té de cette édi­tion, c’est le vi­ce­cham­pion ré­gio­nal du 800 m, Jean-Bap­tiste Au­ban­ton, et la trai­leuse El­sa Roux qui ont fait la loi. Pris dans un groupe d’une quin­zaine de cou­reurs dès le dé­part, Jean-Bap­tiste Au­ban­ton a ac­cé­lé­ré après deux ki­lo­mètres pour jau­ger ses ad­ver­saires. Fai­sant ex­plo­ser le groupe. Une der­nière pointe de vi­tesse dans la des­cente fi­nale a scel­lé le sus­pense pour une vic­toire en so­li­taire du cou­reur de l’AJS La Garde. El­sa Roux, qui a osé le dé­gui­se­ment, n’a elle non plus lais­sé au­cune chance à ses ri­vales et sur­vo­lé l’épreuve. En­fin, pour sa deuxième an­née d’exis­tence, la marche nor­dique a réuni une soixan­taine de mar­cheurs sur un par­cours de 7,5km. Si Jean-Mi­chel Ba­no (AJS la Garde) a ef­fec­tué un par­cours « san­té » en do­mi­nant l’épreuve, les femmes ont te­nu un rythme re­mar­quable. Avec trois re­pré­sen­tantes fé­mi­nines dans les cinq pre­miers du gé­né­ral, les mar­cheuses ont bot­té leurs ho­mo­logues mas­cu­lins sur un tra­cé « agréable ».

Au dé­part du , km, Ro­main Ry­bi­cki (n°) est dé­jà aux avant-postes.

Cou­rir, oui, mais dans la convi­via­li­té !

A mi-course, le groupe de tête du  km est dé­jà clair­se­mé...

El­sa Roux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.