Fleet­wood, roi de France

L’An­glais de 26 ans a été l’un des rares à avoir domp­té le par­cours de l’Al­ba­tros. Il rem­porte très lo­gi­que­ment l’Open de France en ren­dant hier sa meilleure carte de la se­maine (-5, -12 to­tal)

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - FA­BIEN PIGALLE À GUYANCOURT

J’avais deux-trois fris­sons en ar­ri­vant sur le 18, vrai­ment la chair de poule. Le pu­blic a été fan­tas­tique. Mais il fal­lait que je reste concen­tré avant de put­ter» .En en­fi­lant un der­nier bir­die au 18, le Fran­çais Mike Lo­ren­zoVe­ra a dé­cro­ché la tim­bale. Une troi­sième place qui a fait cha­vi­rer le pu­blic de ce 101e HNA Open de France, et qui per­met au Bayon­nais de se qua­li­fier pour The Open, le my­thique ma­jeur bri­tish (20 juillet). Un fi­nish splen­dide, mais trop juste pour suc­cé­der à Tho­mas Le­vet au pal­ma­rès (2011). MLV était par­ti de trop loin. Sur­tout, il avait de­vant lui l’An­glais Tom­my Fleet­wood. Un che­ve­lu qui a mar­ché sur l’eau de cet Al­ba­tros très hu­mide. Pré­cis sur ses mises en jeu, il s’est évi­té d’avoir à dé­brous­sailler les roughs avec des coups de fers mal­adroits. Ré­sul­tat : 61 greens tou­chés en ré­gu­la­tions, soit le meilleur to­tal du tour­noi. For­cé­ment, Fleet­wood s’est don­né l’op­por­tu­ni­té d’en­fi­ler les putts comme des perles. Le qua­trième de l’US Open, n’a rien per­du de sa vis­ta sur les greens. A 26 ans, il signe sa 3 e vic­toire sur le cir­cuit, la deuxième cette an­née après Abu Dha­bi. 21e joueur mon­dial, le Bri­tan­nique va faire un bond au clas­se­ment. Grâce à ses 1,6 mil­lion d’eu­ros en poche, il trône à la pre­mière place de la Race to Du­baï, le clas­se­ment du Tour eu­ro­péen. C’est très lo­gi­que­ment qu’il avan­ce­ra au Bri­tish avec l’éti­quette de fa­vo­ris. Ce­lui qui n’a peur ni du vent, ni de l’eau.

(Pho­to AFP)

L’An­glais rem­porte son deuxième tour­noi de la sai­son après sa vic­toire à Abu Dha­bi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.