Quelques réactions na­tio­nales et ré­gio­nales

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Thier­ry So­lère, dé­pu­té LR constructif : « C’est une marque de res­pect vis-à-vis des par­le­men­taires de ve­nir s’ex­pri­mer de­vant eux. Le Pré­sident a fixé les grands caps de sa po­li­tique gé­né­rale.»

Ni­co­las Du­pont-Ai­gnan, pré­sident de De­bout la France : « Mal­gré quelques an­nonces et bons prin­cipes, ce fut un dis­cours creux et pré­ten­tieux.»

Eric Ciot­ti, dé­pu­té LR des Alpes-Ma­ri­times : « J’ai trou­vé ce dis­cours pas­sa­ble­ment creux, pom­peux et en­nuyeux. Il n’y fi­gure au­cune an­nonce forte qui ne soit dé­jà connue. Mais une an­nonce qui en re­vanche m’in­quiète, la sor­tie de l’état d’ur­gence.»

Ma­rine Le Pen, dé­pu­tée FN : « J’ai eu le sen­ti­ment d’as­sis­ter à un ser­mon de té­lé­van­gé­liste. Après une longue heure et de­mie, il com­mence les choses et ne les ter­mine pas. On n’en sait pas plus en sor­tant qu’en en­trant. »

Da­vid Ra­chline, sé­na­teur-maire FN de Fré­jus : « Un exer­cice de com­mu­ni­ca­tion. L’in­tro­duc­tion d’une dose de pro­por­tion­nelle à l’As­sem­blée est to­ta­le­ment in­suf­fi­sante, il faut la pro­por­tion­nelle in­té­grale.»

Dominique Es­tro­si-Sas­sone, sé­na­trice LR des Alpes-Ma­ri­times: «Je re­grette que le Pré­sident n’ait fait que li­vrer un long constat en dé­cli­nant de grands prin­cipes po­li­tiques sans être plus pré­cis sur ce qu’il compte en­tre­prendre pour ré­soudre la frac­ture ter­ri­to­riale et so­ciale, mais éga­le­ment ré­pondre à la co­lère ex­pri­mée par l’abs­ten­tion re­cord aux lé­gis­la­tives.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.