Pro­tec­tion de l’en­fance: in­quié­tudes des pro­fes­sion­nels, dix ans après la loi de 

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Dix ans après la loi de 2007 qui a ré­for­mé la pro­tec­tion de l’en­fance, les ac­teurs du sec­teur ont ex­pri­mé leurs in­quié­tudes concer­nant les moyens qui leur sont al­loués et ont re­le­vé des in­suf­fi­sances dans la pré­ven­tion des si­tua­tions à risque, lors d’as­sises na­tio­nales à Pa­ris. De­vant plu­sieurs cen­taines de par­ti­ci­pants réunis jus­qu’à mar­di au Pa­lais des Congrès, a été pré­sen­tée une en­quête de l’Ob­ser­va­toire na­tio­nal de l’ac­tion so­ciale (Odas), dres­sant un « bi­lan en de­mi-teinte » de la loi de 2007. Cette loi de­vait ren­for­cer la pré­ven­tion, ré­or­ga­ni­ser les pro­cé­dures de si­gna­le­ment des si­tua­tions à risque et di­ver­si­fier les modes de prise en charge des en­fants. Une autre loi est ve­nue la com­plé­ter en 2016. 290 000 mi­neurs fai­saient l’ob­jet d’au moins une me­sure de pro­tec­tion de l’en­fance (pla­ce­ment en fa­milles d’ac­cueil ou foyers, ou sui­vi à do­mi­cile) fin 2014 en France, se­lon l’Ob­ser­va­toire na­tio­nal de la pro­tec­tion de l’en­fance (ONPE). Le nombre de jeunes ma­jeurs concer­nés est es­ti­mé à près de 21.500. « Il faut am­pli­fier les ef­forts dé­jà en­tre­pris », a dé­cla­ré dans un mes­sage vi­déo la mi­nistre des So­li­da­ri­tés et de la San­té, Agnès Bu­zyn, en charge de la fa­mille et de l’en­fance. Elle a pro­mis de « dé­ve­lop­per les ac­tions de sou­tien à la pa­ren­ta­li­té » et as­su­ré que le pre­mier plan de lutte contre les vio­lences faites aux en­fants, an­non­cé par le pré­cé­dent gou­ver­ne­ment, se­rait « pour­sui­vi ». « Une stra­té­gie in­ter­mi­nis­té­rielle pour la pro­tec­tion de l’en­fance, de l’ado­les­cence et de la jeu­nesse se­ra éla­bo­rée pour la pé­riode 2018-2022 ». Près de 90 % des 2 000 per­sonnes in­ter­ro­gées par l’Odas (tra­vailleurs so­ciaux, per­son­nels ad­mi­nis­tra­tifs, pro­fes­sions médicales...) ont dé­plo­ré un manque de moyens fi­nan­ciers pour me­ner à bien leur mis­sion. 54 % pensent que la pro­tec­tion de l’en­fance n’a pas su s’adap­ter à la prise en charge croissante des mi­neurs iso­lés étran­gers ces der­nières an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.