Ul­tra-droite: deux hommes pro­je­taient des at­ten­tats contre des mi­grants et Ma­cron

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Deux pro­jets d’at­ten­tats, me­nés par des élé­ments na­tio­na­listes, ont été dé­joués en l’es­pace d’une se­maine. Et ils n’ont, à ce stade, pas de lien entre eux. Un homme de 21 ans, proche de l’ul­tra-droite, a été in­ter­pel­lé le 27 juin, à Ta­ras­con (Bouches-duR­hône), par la gen­dar­me­rie. Il avait ex­pri­mé sur in­ter­net sa vo­lon­té de pas­ser à l’ac­tion contre les « blacks », « ra­cailles », « dji­ha­distes » et « mi­grants », se­lon une source proche de l’en­quête. Il a été mis en exa­men sa­me­di pour en­tre­prise in­di­vi­duelle ter­ro­riste et écroué, in­dique une source ju­di­ciaire, confir­mant une in­for­ma­tion de France in­fo. Dans une en­quête dis­tincte, un homme de 23 ans a été mis en exa­men sa­me­di et écroué après avoir ten­té d’ac­qué­rir une arme à feu sur un fo­rum de jeux vi­déo.

Ils van­taient les actes de Brei­vik

En garde à vue, il a dé­cla­ré avoir en­vi­sa­gé de tuer Em­ma­nuel Ma­cron lors du dé­fi­lé du 14-Juillet sur les Champs-Ély­sées et vou­loir s’en prendre à des « mu­sul­mans, juifs, noirs, ho­mo­sexuels », d’après la source proche de l’en­quête. Les deux sus­pects sont proches de l’idéo­lo­gie d’ex­trême droite : tous deux ont van­té les actes du néo-na­zi An­ders Beh­ring Brei­vik, qui avait tué 77 per­sonnes en Nor­vège, dont 69 sur l’île d’Utoya, le 22 juillet 2011. Les deux en­quêtes ont été confiées à la Sous-di­rec­tion an­ti­ter­ro­riste (Sdat).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.