Un fes­ti­val de mu­sique an­nu­lé en Suède à la suite de viols et agres­sions

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Les or­ga­ni­sa­teurs du plus grand fes­ti­val de mu­sique en Suède ont an­nu­lé l’édi­tion 2018 après une sé­rie de viols et d’autres agres­sions sexuelles com­mis ce week-end et l’an der­nier, des actes qua­li­fiés de « ré­pu­gnants » par le pre­mier mi­nistre. « Cer­tains hommes, car ce sont des hommes, ne peuvent ma­ni­fes­te­ment pas se com­por­ter cor­rec­te­ment. C’est une honte. C’est pour­quoi nous avons dé­ci­dé de ne pas ré­édi­ter Brå­val­la en 2018 », ont fait sa­voir dans un com­mu­ni­qué les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val de Brå­val­la qui s’est dé­rou­lé du 28 juin au 1er juillet près de Norrkö­ping (sud-est). La po­lice lo­cale a dé­cla­ré au­jourd’hui avoir re­çu quatre plaintes pour viol et 23 plaintes pour d’autres agres­sions sexuelles. Se­lon le res­pon­sable de l’en­quête Mar­tin Hed­berg, aucun sus­pect n’avait été iden­ti­fié. L’édi­tion 2016 avait éga­le­ment été mar­quée par des agres­sions sexuelles qui, se­lon les or­ga­ni­sa­teurs, peuvent ex­pli­quer la re­la­tive désaf­fec­tion du pu­blic cette an­née : 45 000 billets ont été ven­dus contre 52 000 l’an der­nier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.