Ma­thieu Per­not ré­ha­bi­lite la com­mu­nau­té Tsi­gane par ses pho­to­gra­phies ex­po­sées à l’Hô­tel des Arts

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Toulon - P. MA.

Dans le cadre des Ren­contres d’Arles 2017, Ma­thieu Per­not ex­pose, pen­dant tout l’été à l’Hô­tel des Arts, son tra­vail ar­tis­tique et hu­ma­niste sur les Tsi­ganes, me­né de­puis vingt ans, dès sa sor­tie de l’École na­tio­nale de la pho­to­gra­phie d’Arles. Cette ex­po­si­tion re­flète l’his­toire tra­gique de cette mi­no­ri­té qui a trop sou­vent été op­pri­mée. Le tout au tra­vers de do­cu­ments re­la­tant l’in­ter­ne­ment des Tsi­ganes dans les camps de Sa­liers (Bouches-duR­hône) et Ri­ve­saltes (Py­ré­néesO­rien­tales). On peut y voir no­tam­ment des pho­tos pro­ve­nant des car­nets an­thro­po­mé­triques que les no­mades de­vaient pos­sé­der en per­ma­nence (loi de 1912), et de fiches d’iden­ti­té (Ar­chives du Var).

« Une ex­po­si­tion qui in­cite à ré­fle­chir »

Une autre par­tie de l’ex­po­si­tion pré­sente d’ad­mi­rables por­traits et pho­to­ma­tons d’en­fants réa­li­sés par Ma­thieu Per­not, ain­si que des pro­jec­tions illus­trant les rites tsi­ganes liés au deuil, au ma­riage, au chant… Ri­car­do Vaz­quez, di­rec­teur de l’Hô­tel des Arts, consi­dère que « cette ex­po­si­tion in­cite éga­le­ment à ré­flé­chir sur les dif­fé­rentes fa­cettes du sta­tut de la pho­to en tant que mé­dia : ar­tis­tique, de mise en va­leur, poé­tique, mais aus­si do­cu­ment d’ar­chive, moyen de contrôle, de fi­chage… ».

(Pho­to P. Ma.)

Por­traits de Tsi­ganes de l’Eu­rope de l’Est, réa­li­sés en , par Ma­thieu Per­not lors d’un sé­jour en Rou­ma­nie, dans le cadre d’une bourse de la villa Mé­di­cis Hors-les-murs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.