Nice : Na­dia dé­croche son bac L avec  de moyenne!

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Grand Sud Carnet - VÉ­RO­NIQUE MARS vmars@ni­ce­ma­tin.fr

Ca­no­tier vis­sé sur la tête et de grands yeux verts pé­tillants, Na­dia Bouoth­mane, 18 ans, était rayon­nante hier ma­tin, au mi­lieu de ses ca­ma­rades de ter­mi­nale. À 10 heures ta­pantes, elle était de­vant le ly­cée d’Es­tienne-d’Orves, son éta­blis­se­ment d’ori­gine et centre d’exa­men au bac pour la sé­rie lit­té­raire, pour consul­ter les ré­sul­tats. « C’est fait, j’ai eu mon bac. Avec la men­tion très bien »,

lâche-t-elle dans un sou­rire. Re­le­vé de notes à l’ap­pui, cette jeune fille, is­sue d’une fa­mille d’ori­gine tu­ni­sienne ins­tal­lée quar­tier de la Ma­de­leine – son père tra­vaille au MIN, sa mère est in­for­ma­ti­cienne – a car­ton­né dans toutes les dis­ci­plines : 19 sur 20 en phi­lo­so­phie, 19 en­core et tou­jours en his­toire géo­gra­phie, lit­té­ra­ture, pour grim­per à 20 sur 20 en an­glais, ita­lien et à l’op­tion de la­tin…

« En sport, dé­taille-t-elle, j’ai eu 14, ma moins bonne note. »

Reste qu’ailleurs les no­ta­tions sont royales. Y com­pris celles ob­te­nues aux épreuves an­ti­ci­pées de fran­çais et de sciences l’an der­nier, os­cil­lant entre 20 et 18.

« Na­dia est un su­per­so­nique ! »

Rien d’éton­nant alors que le bi­lan donne dans l’ex­cel­lence avec une moyenne gé­né­rale de 20 sur 20. Pour l’ins­tant. « Il fau­dra af­fi­ner les comptes, pré­cise Sté­phane De­vin, pro­vi­seur du ly­cée d’Es­tienne-d’Orves. Avec le jeu des op­tions et son sans­faute en la­tin, la moyenne de Na­dia a de fortes chances de dé­pas­ser la barre des 20. Ce que ne prend pas en compte le lo­gi­ciel de cal­cul au bac. » Na­dia ne s’en sou­cie guère et sa­voure plei­ne­ment sa réus­site. Sur­tout son 19 en phi­lo, épreuve phare au bac L do­tée d’un co­ef­fi­cient 7, qui lui « fait plai­sir ». Le pro­vi­seur, lui, n’est guère éton­né des per­for­mances de son élève « aus­si brillante que mo­deste ». «De­puis son en­trée en classe de se­conde, Na­dia col­lec­tionne les fé­li­ci­ta­tions aux conseils de classe. C’est un su­per­so­nique, un exemple à suivre ! » Orien­tée en classe de 1re S, Na­dia bi­furque, à la sur­prise gé­né­rale, en ter­mi­nale L. «C’était ma dé­ci­sion parce qu’elle cor­res­pond à mes goûts, à mon at­ti­rance pour la lit­té­ra­ture. »

« Mon ob­jec­tif : in­té­grer Nor­male sup’ »

Un bon choix qui lui vaut, au­jourd’hui son bac L avec men­tion « très bien ». Avec ce­rise sur le gâ­teau, son ad­mis­sion, à la ren­trée pro­chaine, en classe pré­pa lit­té­raire dans le pres­ti­gieux ly­cée Hen­ri IV à Pa­ris. Dans son viseur, elle a un ob­jec­tif : « In­té­grer Nor­male sup’ (ENS) pour faire de la re­cherche en lit­té­ra­ture. »

Hier soir, Na­dia s’est ac­cor­dé une pause pour fê­ter

« entre amis », sa réus­site au bac, avant d’at­ta­quer un été stu­dieux et de lec­tures…

(Pho­to V. M.)

Na­dia était, hier ma­tin, rayon­nante et heu­reuse. Et il y a de quoi ! À  ans, cette ly­céenne d’Es­tienne-d’Orves a réus­si son bac L avec men­tion « très bien ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.