Traque an­ti­ter­ro­riste en Bel­gique, qui craint un nou­vel attentat

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France/Monde -

Au len­de­main d’un coup de fi­let an­ti­ter­ro­riste à Bruxelles et dans le nord de la France (nos édi­tions d’hier), la Bel­gique re­cher­chait hier en­core « plu­sieurs sus­pects » sus­cep­tibles de com­mettre un attentat. « Nous crai­gnons qu’ils se sentent ac­cu­lés après les per­qui­si­tions. Nous crai­gnons par consé­quent la même ré­ac­tion que le 22 mars» 2016, lorsque des dji­ha­distes avaient me­né une double at­taque à Bruxelles (32 morts) après la dé­cou­verte par la po­lice de l’une de leurs caches lors d’un contrôle de rou­tine, a dé­cla­ré Eric Van der Sypt, un porte-pa­role du par­quet fé­dé­ral.

Ka­lach­ni­kovs, dé­to­na­teurs, uni­formes de po­li­ciers...

Deux frères, Akim Saou­ti, 40 ans, et Kha­lid Saou­ti, 37 ans, ont été in­cul­pés mer­cre­di à Bruxelles et pla­cés en dé­ten­tion. Ils avaient été ar­rê­tés avec deux autres per­sonnes dans la nuit de mar­di à mer­cre­di à An­der­lecht, com­mune po­pu­laire de l’ag­glo­mé­ra­tion bruxel­loise, tan­dis qu’un cin­quième sus­pect était in­ter­pel­lé en France, près de Lille. Dans un box de ga­rage d’An­der­lecht, la po­lice belge a trou­vé «trois ka­lach­ni­kovs, une quin­zaine de char­geurs de ka­lach­ni­kov, ain­si qu’un riot gun [fu­sil à pompe, Ndlr], trois armes de poing et mu­ni­tions, des ra­dios, deux gi­lets pare-balles», mais aus­si un gy­ro­phare ain­si que des uni­formes de po­lice, d’agent de sé­cu­ri­té, de se­cou­riste et «quatre dé­to­na­teurs», a in­di­qué le par­quet fé­dé­ral belge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.