L’ou­ra­gan Kit­tel !

L’Al­le­mand a rem­por­té la 6e étape à Troyes, où il a de­van­cé Ar­naud Dé­mare. C’est son deuxième suc­cès de­puis le dé­part. Froome a conser­vé le maillot jaune

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Les vain­queurs des deux pre­miers sprints mas­sifs du Tour 2017 ont donc pris les deux pre­mières places au terme des 216 ki­lo­mètres. Avec un net avan­tage cette fois, une lon­gueur, à l’Al­le­mand qui s’était im­po­sé di­manche à Liège. « On ne peut pas ga­gner à tous les coups », a sou­pi­ré Marc Ma­diot, ma­na­ger de l’équipe de Dé­mare (FDJ). « Il n’y a pas eu de chutes, c’est une sa­tis­fac­tion ». Le sprint de Troyes, mal­gré un ‘‘S’’ aux 300 mètres, n’a don­né lieu à au­cun in­ci­dent mar­quant, deux jours après le fi­nal tu­mul­tueux de Vit­tel, qui avait ame­né l’ex­clu­sion du cham­pion du monde, le Slo­vaque Pe­ter Sa­gan, et l’aban­don du Bri­tan­nique Mark Ca­ven­dish (frac­ture de l’omo­plate).

suc­cès dans le Tour

e Dans la ci­té du tex­tile, Kit­tel a si­gné son 11e suc­cès dans le Tour de­puis son pre­mier ac­quis à Bas­tia lors de la 100e édi­tion en 2013. Au clas­se­ment des cou­reurs al­le­mands le plus sou­vent vic­to­rieux, il a re­joint An­dré Grei­pel, à un éche­lon du dé­ten­teur du re­cord, Erik Za­bel (12). Grei­pel, qui a tou­jours ga­gné au moins une fois à chaque fois qu’il prend le dé­part du Tour, de­vra at­tendre un peu. Le ‘‘Go­rille’’ de l’équipe Lot­to (34 ans) n’a pu faire mieux cette fois que troi­sième, de­vant le Nor­vé­gien Alexan­der Kris­toff et le Fran­çais Na­cer Bou­han­ni. Dé­mare, le plus fort mar­di à Vit­tel, a été gê­né dans le sprint pour pro­duire son ef­fort. Le Pi­card, qui a gar­dé son maillot vert du clas­se­ment par points, a réus­si à trou­ver l’ou­ver­ture le long des bar­rières. « Je passe in ex­tre­mis dans un trou de sou­ris, a es­ti­mé le cham­pion de France. Je suis content de faire deuxième dans ces condi­tions. Il y a en­core des sprints, je pren­drai ma re­vanche de­main (au­jourd’hui, ndlr) .»

Sprint à  km/h !

Kit­tel, dont l’équipe Qui­ckS­tep a tra­vaillé (avec celles de Grei­pel, de Dé­mare et de Kris­toff) en tête du pe­lo­ton pour re­ve­nir sur l’échap­pée, a été bien en­tou­ré du­rant l’étape. L’Al­le­mand a été chro­no­mé­tré dans le sprint à plus de 70 km/h. « C’est vrai que je suis bien en jambes. J’étais vrai­ment en confiance avec l’équipe, avec moi-même », a ré­agi Kit­tel. Dans cette étape-type de tran­si­tion, sous une forte cha­leur, les trois échap­pés du jour (Qué­me­neur, Laen­gen, Ba­ckaert), par­tis à

l’avant dès le dé­part, ont conduit une fugue de 212 ki­lo­mètres. Les trois cou­reurs sont pas­sés en tête à Co­lom­bey-les-Deux-Eglises, où re­pose le Gé­né­ral de Gaulle, et ont te­nu bon jus­qu’à 3 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée dans les rues de Troyes.

Au­jourd’hui, le Tour ar­rive dans la Bour­gogne des grands crus au terme de la 7e étape, longue de 213,5 ki­lo­mètres entre Troyes et Nuits-Saint-Georges. Un autre sprint est pré­vi­sible à l’ar­ri­vée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.