TOUR DE FRANCE TPM sur la ligne de dé­part

L’édi­tion 2017 dé­bute au­jourd’hui à Dun­kerque. L’équi­page va­rois aborde la com­pé­ti­tion se­rei­ne­ment, avec le po­dium dans le clas­se­ment jeunes en ligne de mire

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - MATHÉO GESLAN

C’est le grand jour pour les équi­pages en lice du Tour de France à la voile. Pour cette 40e édi­tion, ils se­ront une tren­taine de ba­teaux à dé­mar­rer les hos­ti­li­tés, ce qui marque un nou­veau re­cord de par­ti­ci­pa­tion de­puis que la com­pé­ti­tion se dis­pute sur un Diam 24 (tri­ma­ran de 7,20 m de long). Pre­mier acte au­jourd’hui jus­qu’à di­manche, à Dun­kerque. Les teams fe­ront en­suite es­cale dans huit villes dif­fé­rentes en plus de trois se­maines, avant d’ache­ver leur aven­ture à Nice, le 30 juillet. Pour se conso­ler de ne pas ac­cueillir d’étape cette an­née, les Va­rois pour­ront en­cou­ra­ger l’équi­page 100% lo­cal de TPM, di­ri­gé par le skip­per Maxime Blon­deau. Le chal­lenge se­ra de taille, car plu­sieurs grands noms de la voile sont de la par­tie, avec no­tam­ment le re­tour de quelques ath­lètes olym­piques et pa­ra­lym­piques. S’il s’agi­ra d’une grande pre­mière dans cette com­pé­ti­tion pour toute l’es­couade, l’ex­pé­rience de leur ma­na­ger Fabien Hen­ry, quatre vic­toires du Tour de France à son ac­tif, se­ra pré­cieuse. « J’ap­prends à les connaître. Du­rant ces deux der­nières se­maines, ils étaient bien concen­trés sur leur su­jet. Le plus dur se­ra de se mettre tout de suite de­dans », af­firme-t-il.

« On prend conscience de l’am­pleur de l’évé­ne­ment »

À quelques heures du grand dé­part, la sé­ré­ni­té règne dans les rangs de l’équi­page TPM. L’ob­jec­tif reste avant tout de dé­cou­vrir, et de pro­fi­ter de la com­pé­ti­tion. « L’am­biance est plu­tôt bonne et dé­ten­due, on prend conscience de l’am­pleur de l’évé­ne­ment. Nous sommes prêts », confie Maxime Blon­deau. Fabien Hen­ry – qui a re­joint ses hommes mer­cre­di à Dun­kerque – est sur la même lon­gueur d’onde : « Avant tout, le but est de se faire plai­sir et qu’ils pro­fitent bien de l’épreuve. Il y a for­cé­ment une pe­tite crainte car c’est leur pre­mier Tour. Ils vont dé­cou­vrir l’évé­ne­ment, et on est tou­jours un peu dans l’eu­pho­rie de­vant une nou­velle ex­pé­rience. Ils se rendent compte que c’est une grande épreuve donc ils vont don­ner leur maxi­mum. » Il fau­dra au moins ce­la pour que l’équi­page TPM rem­plisse son ob­jec­tif : fi­nir le Tour sur le po­dium dans le clas­se­ment jeunes (moins de 26 ans). « Même dans ce clas­se­ment, il y a des équipes plus ex­pé­ri­men­tées qu’eux. S’ils ar­rivent à faire des coups d’éclats de temps en temps, ce se­rait dé­jà bien », re­la­ti­vise Fabien Hen­ry. « On ne se met

pas la pres­sion car ce n’est pas la bonne ma­nière d’abor­der les choses », pour­suit Maxime Blon­deau. Concen­trés mais dé­ten­dus, les Va­rois semblent avoir trou­vé la bonne re­cette avant d’en­ta­mer leur aven­ture. Es­pé­rons que cette phi­lo­so­phie se tra­duise par de bons ré­sul­tats, dès ce week-end à Dun­kerque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.