Mas­sif en­flam­mé

Plus de  sa­peurs-pom­piers et d’im­por­tants moyens aé­riens ont été dé­ployés hier pour ve­nir à bout du si­nistre, qui a ra­va­gé huit hec­tares de fo­rêt.

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - C. DUPONT cdu­pont@ni­ce­ma­tin.fr

Il était en­vi­ron 14 h quand le sa­peur-pom­pier vo­lon­taire de la REAL 6, la tour de guet Mont­jean, en alerte 24 h sur 24, a vu les pre­mières fu­mées s’éle­ver du cô­té de la col­line de Siou­vette et a don­né l’alerte. « Heu­reu­se­ment, nous étions en risque d’in­cen­die très sé­vère, le GUAR était en place », com­men­tait hier un mi­li­taire. Le sys­tème de guet aé­rien per­met l’in­ter­ven­tion des tra­ckers en 10 mi­nutes sur n’im­porte quelle zone du Var en proie à un in­cen­die. Heu­reu­se­ment, car tout est en ef­fet al­lé très vite. « Les flammes sont vite mon­tées à plus deux mètres ». At­ti­sées par un vent d’ouest tour­nant, elles se sont pro­pa­gées sur la Siou­vette, à la sor­tie de La Môle en di­rec­tion de Tou­lon, me­na­çant d’at­teindre l’autre cô­té de la col­line. Les ro­ta­tions ra­pides des deux hé­li­co­ptères bom­bar­diers, s’ali­men­tant au tout proche bar­rage de la Verne, la tren­taine de lar­gages ef­fec­tués par quatre Ca­na­dairs et deux tra­ckers, ain­si que les ef­forts dé­ployés par cinq groupes d’in­ter­ven­tion feux de fo­rêt - 122 hommes en tout, ont per­mis de li­mi­ter les dé­gâts.

Peut-être un mé­got

« Heu­reu­se­ment, les moyens aé­riens existent, car la col­line est im­pra­ti­cable, le mas­sif est très mal en­tre­te­nu », no­tait Eric, chas­seur du coin, ob­ser­vant, in­quiet, le bal­let aé­rien. Il n’avait pas vu un tel in­cen­die ici « de­puis les an­nées 90 ». Les flammes n’ont fi­na­le­ment me­na­cé au­cune ha­bi­ta­tion, mais ra­va­gé huit hec­tares de fo­rêt. Et pro­vo­qué évi­dem­ment des dif­fi­cul­tés de cir­cu­la­tion, alors que la D98 a été cou­pée plu­sieurs heures. Vers 17h, l’in­cen­die était fixé. Les quatre Ca­na­dairs ef­fec­tuaient une der­nière ro­ta­tion avant de re­tour­ner sur leur base de Nîmes. À 20 h, si une cir­cu­la­tion al­ter­née de­vait être éta­blie à La Môle, le feu n’était pas en­core éteint. Le dis­po­si­tif ne de­vait s’al­lé­ger qu’aux alentours de 22 h, quand les tem­pé­ra­tures plus fraîches per­met­traient d’abais­ser le ni­veau de dan­ge­ro­si­té. Une ving­taine d’hommes de­vaient res­ter sur place pour noyer les der­niers foyers dans la nuit et ce ma­tin. Une en­quête est ou­verte par la bri­gade de gen­dar­me­rie de Bormes-les-Mi­mo­sas pour dé­ter­mi­ner les causes de cet in­cen­die, dont les flammes sont nées en bord de dé­par­te­men­tale. « L’in­cen­die s’est dé­cla­ré dans un virage, au mi­lieu de ro­chers, ce peut être un mé­got...», soup­çon­nait un conseiller mu­ni­ci­pal sur place.

(Pho­to Luc Bou­tria)

D’im­por­tants moyens aé­riens ont été dé­ployés sur la zone dif­fi­cile d’ac­cès.

(Pho­to in­ter­naute Lau­ra VGX et G.C.)

Le feu s’est dé­cla­ré en bor­dure de la RD, et très vite pro­pa­gé sur la col­line.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.