Ins­tal­la­tion du dis­po­si­tif Han­di­plage

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - N. SA.

Le mis­tral souf­flait for­te­ment hier mi­di sur la plage de l’Es­ca­let et les sa­peurs-pom­piers ve­nus dé­brie­fer les per­son­nels en poste cet été dans le cadre d’une sur­veillance cô­tière, re­dou­tait bien une alerte. Ce fut le cas (lire en page 2). Sur le lit­to­ral, le vent est aus­si un pa­ra­mètre dé­ter­mi­nant : les 3 per­son­nels dé­diés à cette mis­sion em­brassent du re­gard une belle carte pos­tale qui re­cèle cer­tains dan­gers : sur un plan d’eau qui n’est pas aus­si tran­quille qu’il n’y pa­raît et un che­mi­ne­ment pé­destre par­fois ac­ci­den­té. Un poste im­por­tant car « c’est le point le plus éloi­gné d’un centre de se­cours, ex­plique le lieu­te­nant Rous­sel. Quand on passe en flamme rouge, on peut mo­bi­li­ser quatre ou 5 per­sonnes à l’Es­ca­let ». Pen­dant la sai­son, du 10 juin au 10 sep­tembre, 16 sau­ve­teurs se re­laie­ront (pro­fes­sion­nels, vo­lon­taires et deux sai­son­niers). Cô­té mer, avec un pneu­ma­tique tout neuf mis à dis­po­si­tion par la ville de Ramatuelle. La par­tie ter­restre est aus­si un en­jeu avec le sen­tier du lit­to­ral -- du Cap Taillat jus­qu’à Bonne Ter­rasse --, ter­rain de jeu des ran­don­neurs mais cir­cuit pié­geux. Pour le pre­mier ma­gis­trat, Ro­land Bru­no, qui rap­pe­la la co­or­di­na­tion in­dis­pen­sable entre sa­peurs-pom­piers, PM, ser­vices tech­niques, ce poste avan­cé est un en­jeu : « dans une sta­tion bal­néaire, la sécurité est un vec­teur du tourisme. »

(Pho­to N. S.)

Le sa­peur-pom­pier, Da­vid Car­pen­tras, en dé­mons­tra­tion avec du ma­té­riel d’in­ter­ven­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.