L’ex-am­bas­sa­deur Boris Boillon condam­né pour blan­chi­ment de fraude fis­cale

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

« Une perte des re­pères dé­on­to­lo­giques

et lé­gaux»: le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Pa­ris a sé­vè­re­ment condam­né hier l’ex-am­bas­sa­deur et « Sar­ko Boy », Boris Boillon, pour « blan­chi­ment de fraude fis­cale », lui in­ter­di­sant no­tam­ment de re­prendre une ac­ti­vi­té au Quai d’Or­say pen­dant cinq ans. « Les faits pour les­quels [Boris Boillon] est dé­cla­ré cou­pable, com­mis par une per­sonne ayant exer­cé d’im­por­tantes fonc­tions, ré­vèlent une perte des re­pères dé­on­to­lo­giques et lé­gaux», a dé­non­cé le tri­bu­nal dans son ju­ge­ment après avoir rap­pe­lé le par­cours du pré­ve­nu, « membre du corps di­plo­ma­tique», conseiller « d’un mi­nistre et d’un Pré­sident », Ni­co­las Sar­ko­zy, deux fois am­bas­sa­deur (Irak et Tu­ni­sie).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.