Pré­ven­tion: l’af­faire de tous

Le deuxième dé­bat du Club San­té, au­tour du thème « Les en­jeux de la pré­ven­tion », a conclu à la né­ces­si­té d’une ap­proche sys­té­mique et l’ur­gence d’une ac­tion co­or­don­née

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Santé - NANCY CATTAN ET AXELLE TRUQUET

La pré­ven­tion est l’ave­nir de la san­té. Qui peut en­core en dou­ter? Dia­bète, hy­per­ten­sion, asthme, obé­si­té, in­suf­fi­sance ré­nale, car­diaque, can­cer ou si­da… La liste des ma­la­dies chro­niques est longue, non ex­haus­tive. Plus ou moins graves, plus ou moins in­va­li­dantes, elles peuvent être soi­gnées. Ra­re­ment gué­ries. Sou­vent pré­ve­nues. Ou plu­tôt elles pour­raient être pré­ve­nues, si des me­sures ef­fi­caces étaient mises en place très en amont de leur sur­ve­nue. Oui, mais voi­là: en France, on accuse un sé­rieux re­tard en termes de pré­ven­tion. Manque de vo­lon­té politique, sys­tème de soins ob­ses­sion­nel­le­ment tour­né vers le cu­ra­tif, dé­faut de fi­nan­ce­ment, d’éva­lua­tion… Les causes sont nom­breuses, com­plexes. Mais les consé­quences mé­di­co-éco­no­miques trop graves pour lais­ser à la pré­ven­tion la place sub­si­diaire qu’elle oc­cupe en­core dans le sys­tème de san­té fran­çais. Tous les adhé­rents du Club San­té, quel que soit l’uni­vers au­quel ils ap­par­tiennent, en sont convain­cus.

La thé­ma­tique de la pré­ven­tion a sus­ci­té l’in­té­rêt des membres du Club San­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.