Bou­han­ni, tou­jours pas

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

En­core ra­té pour Na­cer Bou­han­ni. Le Vos­gien de Co­fi­dis est une nou­velle fois pas­sé à cô­té du sprint mas­sif hier à Nuits-Saint-Georges et doit attendre la deuxième se­maine du Tour pour es­pé­rer dé­cro­cher une vic­toire d’étape. «J’étais à fond, je ne pou­vais pas faire mieux, j’étais der­rière Kit­tel. Kris­toff et De­gen­kolb sont par­ve­nus à prendre sa roue», a-t-il ré­agi en in­di­quant avoir un «petit pro­blème de nez et de gorge». «C’est pas une grande jour­née pour lui. Il a man­qué un petit peu de force pour ve­nir vrai­ment jouer les pre­miers rôles», a confir­mé le ma­na­ger de Co­fi­dis, Yvon San­quer.

«Après, c’est pas for­cé­ment le type d’ar­ri­vée qui est la plus pro­pice pour lui. Ça rou­lait ex­trê­me­ment vite, il faut aus­si beau­coup beau­coup de puis­sance», a-t-il ajou­té. Le Lor­rain, qui a dé­jà ga­gné des étapes au Gi­ro et sur la Vuel­ta, reste donc mal­heu­reux sur le Tour après avoir aban­don­né dès la pre­mière se­maine en 2013 et 2015 et dé­cla­ré for­fait en 2016. Ar­ri­vé hui­tième comme à Liège di­manche, après avoir ter­mi­né cin­quième jeu­di à Troyes, Bou­han­ni a fait pour le mo­ment son meilleur ré­sul­tat de­puis le dé­but du Tour chez lui à Vit­tel (4e) mar­di.

Le tor­chon brûle avec Dé­mare

De ce sprint chao­tique, qui avait abou­ti à l’ex­clu­sion de Pe­ter Sa­gan, le sprin­ter de Co­fi­dis était sor­ti très éner­vé en ac­cu­sant Ar­naud Dé­mare de la FDJ, son an­cienne équipe, de lui avoir cou­pé la route. Hier, dans la der­nière ligne droite à Nuits-Saint-Georges, les deux hommes se sont en­core un peu frot­tés, échan­geant un coup d’épaule. Un geste qui leur a va­lu à tous les deux une amende de 200 francs suisses (181,8 eu­ros) pour «com­por­te­ment in­cor­rect à 3.600 mètres de l’ar­ri­vée», a an­non­cé le ju­ry des com­mis­saires. Mal­gré cette nou­velle dé­cep­tion pour Bou­han­ni, Co­fi­dis garde l’es­poir de dé­cro­cher une vic­toire d’étape sur ce Tour. «On va conti­nuer à se battre, on ne va pas lâ­cher l’af­faire» ,aas­su­ré son co­équi­pier Cy­ril Le­moine. Il reste à s’ac­cro­cher au­jourd’hui et de­main dans les cols du Ju­ra, avant de re­trou­ver la plaine et les sprints. «Il va fal­loir gé­rer deux étapes qui sont dif­fé­rentes avec une grosse étape di­manche (de­main, ndlr) qui va quand même être dif­fi­cile pour les sprin­teurs», sou­ligne San­quer.

(Pho­tos AFP)

Na­cer Bou­han­ni n’a en­core ja­mais rem­por­té une étape sur le Tour de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.