Ar­royo com­ba­tif à la Fon­da­tion Maeght

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Dossier Du Dimanche -

À quatre-vingts ans, Eduar­do Ar­royo re­prend les gants. Le peintre es­pa­gnol, de­puis tou­jours pas­sion­né par le noble art – sa bi­blio­thèque re­cèle 4 500 ou­vrages sur la boxe – ex­pose à la Fon­da­tion Maeght. Cette ré­tros­pec­tive dé­bute en 1965 et les ta­bleaux les plus ré­cents n’ont pas plus de quelques se­maines. Dont l’un, Van Gogh sur le billard d’Au­vers-sur-Oise, rend un drôle d’hom­mage à son mo­dèle dont la dé­pouille est as­sor­tie de nu­mé­ros. Comme on en voit dans les scènes de crimes, sur les pièces de bou­che­rie ou dans l’in­ven­taire des re­liques de grandes fi­gures ca­tho­liques… Lui-même n’a pas tou­jours été en odeur de sain­te­té dans son pays. Fa­rou­che­ment hos­tile au fran­quisme, il conti­nue de bro­car­der les dic­ta­tures. Dont celle exer­cée, se­lon lui, par Mar­cel Du­champ de­puis sa Roue de bi­cy­clette éri­gée en « rea­dy­made » il y a un peu plus d’un siècle. Foin des ins­tal­la­tions et des gestes concep­tuels. « Je pense le plus grand mal du monde des arts », s’amuse Ar­royo dont les for­mules dé­fi­ni­tives cachent un hu­mour mor­dant. Il a du punch. « Je suis le der­nier des Mohicans », dit l’ar­tiste qui, cette fois,

ne plai­sante qu’à moi­tié.

« Après l’ex­po­si­tion Penck, qui re­mon­tait jus­qu’aux ori­gines de la pein­ture, Ar­royo ra­conte l’épo­pée de l’hu­ma­ni­té », sou­ligne Oli­vier Kaep­pe­lin, le di­rec­teur de la Fon­da­tion Maeght. « Avec un soin par­ti­cu­lier, ma­riant l’ab­surde et l’iro­nie. »

Eduar­do Ar­royo à la Fon­da­tion Maeght. Jus­qu’au 19 no­vembre, tous les jours de 10 h à 19 h. Ta­rif : 15 €, 10 € pour les étu­diants et -18 ans, gra­tuit pour les 10 ans. 623, che­min des Gar­dettes à Saint-Paul-deVence. Rens. 04.93.32.81.63.

(Pho­to Jean-Sé­bas­tien Gi­no-An­to­mar­chi)

L’ex­po­si­tion, qui vient de dé­bu­ter, se pour­suit jus­qu’au  no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.