Au G, Trump ob­tient un geste sur le cli­mat et le com­merce

La dé­cla­ra­tion fi­nale prend acte du choix des USA de conti­nuer à pro­duire et vendre des éner­gies fos­siles, et re­con­naît le droit de mettre en place des me­sures pro­tec­tion­nistes

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France/monde -

Les di­ri­geants des grandes puis­sances mon­diales ont ac­cor­dé hier à Do­nald Trump des conces­sions sur les su­jets très sen­sibles du com­merce et du cli­mat, dans l’es­poir de le main­te­nir dans le gi­ron du G20. La dé­cla­ra­tion fi­nale adop­tée après deux jours de som­met sous haute ten­sion à Hambourg (Al­le­magne) avec des ma­ni­fes­ta­tions vio­lentes, porte la marque des contro­verses entre le nou­veau gou­ver­ne­ment amé­ri­cain et le reste du monde. Con­cer­nant le cli­mat, le G20 a pris acte de la sor­tie des ÉtatsU­nis de l’Ac­cord de Pa­ris et de leur iso­le­ment sur la ques­tion. Tous les autres pays consi­dèrent cet ac­cord in­ter­na­tio­nal «ir­ré­ver­sible», mais les USA ob­tiennent le blanc-seing du G20 pour suivre une po­li­tique di­ver­gente: le texte dit qu’ils vont ai­der d’autres pays dans le monde à «avoir ac­cès et à uti­li­ser des éner­gies fos­siles» .Il s’agit sur­tout pour eux de vendre leur gaz de schiste: ils ont no­tam­ment fait mi­roi­ter aux pays de l’Eu­rope de l’Est, qui cherchent à ré­duire leur dé­pen­dance éner­gé­tique à l’égard de la Rus­sie, la vente de gaz li­quide amé­ri­cain.

«Ef­fet de conta­gion»

Ce point du com­pro­mis a fait l’ob­jet d’âpres dé­bats, car plu­sieurs États re­doutent «un ef­fet de conta­gion», sou­ligne un di­plo­mate. Mais c’était le

prix à payer pour main­te­nir le lien avec Washington. Le président russe Vla­di­mir Pou­tine a par­lé d’un com­pro­mis «optimal», tan­dis qu’Em­ma­nuel Macron – qui a an­non­cé qu’il convo­que­rait un som­met sur le su­jet en dé­cembre (lire ci­des­sus) – a dé­cla­ré ne pas avoir per­du es­poir de «convaincre» Do­nald Trump de chan­ger un jour d’avis. Un «op­ti­misme» qu’An­ge­la Mer­kel a dit ne pas par­ta­ger. En ma­tière com­mer­ciale, le président amé­ri­cain in­quiète de­puis des mois ses par­te­naires par ses vel­léi­tés pro­tec­tion­nistes, son slo­gan per­ma­nent sur «L’Amé­rique d’abord» et ses me­naces d’ap­pli­quer des droits de douane à la Chine et à l’Eu­rope dans l’acier ou l’automobile. Cette fois, les USA ont fi­na­le­ment ac­cep­té, après y avoir re­chi­gné, de se ral­lier dans la dé­cla­ra­tion fi­nale à une condam­na­tion du «pro­tec­tion­nisme». Mais en échange, le texte re­con­naît pour la pre­mière fois le droit des pays vic­times de pra­tiques de dum­ping de re­cou­rir à «des ins­tru­ments lé­gi­times de dé­fense com­mer­ciale».

(Pho­to MaxPPP/DPA)

Em­ma­nuel Macron a dé­cla­ré conser­ver l’es­poir de faire chan­ger d’avis Do­nald Trump. Un « op­ti­misme » non par­ta­gé par An­ge­la Mer­kel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.