« J’avais en­vie de pas­ser à autre chose »

Ma­ga­zi­neCé­line Gé­raud quitte Stade 2 après quatre an­nées de suc­cès sur France 2 pour Tout le sport, sur France 3

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente -

Cé­line Gé­raud, qui pré­sente chaque soir Le Jour­nal du Tour , sur France 3, ar­rête Stade 2 àla ren­trée. Elle pren­dra les

com­mandes de Tout le sport le week-end. Un choix délibéré, comme elle nous l’ex­plique. Vous quit­tez Stade 2, comment le vi­vez­vous ? C’est un sou­hait que j’ai émis fin fé­vrier, une es­pèce d’in­tui­tion qui me fai­sait dire que c’était la bonne an­née pour évo­luer. J’étais ra­vie d’avoir pas­sé quatre sai­sons à Stade 2, mais j’avais en­vie de pas­ser à autre chose. Tout le sport m’at­ti­rait beau­coup parce que je sa­vais qu’il y au­rait une nou­velle for­mule à la ren­trée et que c’est tou­jours ex­ci­tant de re­par­tir sur un nou­veau pro­jet. On avait fait trois nou­velles for­mules en quatre ans sur Stade 2 et je n’avais pas en­vie de faire la sai­son de trop. Votre dé­marche n’est pas cou­rante… Oui, c’est as­sez rare fi­na­le­ment qu’un ani­ma­teur de­mande à quit­ter une émis­sion aus­si puissante que Stade 2. Mais j’aime les bails de quatre ans. Ce n’est pas cal­cu­lé, ce­la doit être dans mon ADN de spor­tive ! Quand j’ai lu à droite et à gauche que j’avais per­du

Stade 2, comme si j’avais été dé­bar­quée, ça m’a un peu dé­ran­gée. Je me dou­tais que, de l’ex­té­rieur, ce­la ne pa­raî­trait pas nor­mal. Comment êtes­vous ar­ri­vée sur Tout le sport ? J’ai pro­po­sé mes ser­vices et on a mon­té avec Tho­mas Thou­roude un bi­nôme pour la ren­trée que je trouve hy­per­sti­mu­lant. On va faire une ap­proche en rup­ture. Il va ame­ner une vraie modernité et une éner­gie dans sa fa­çon d’écrire avec une touche hu­mo­ris­tique. Cette émis­sion est un car­re­four d’au­dience très puis­sant et ex­po­nen­tiel. Je pense qu’on a une vraie ma­tière à ex­ploi­ter. J’au­rai huit mi­nutes le week­end. Il y au­ra une vraie co­hé­rence entre Tho­mas et moi, on va trou­ver des pas­se­relles. Je se­rai aus­si son jo­ker quand il se­ra ab­sent. Je suis vrai­ment im­pa­tiente de dé­mar­rer. Quand ter­mi­nez­vous Stade 2 ? Après le Tour de France, Laurent Luyat pren­dra le re­lais pen­dant deux émis­sions. Je pré­sen­te­rai les deux der­nières fin août. Il y au­ra un best­of de l’an­née, puis une émis­sion spé­ciale Pa­ris 2024 le 27 août avec des cham­pions et tous les pro­ta­go­nistes de la can­di­da­ture. En­fin, le 3 sep­tembre, je passe la main à Matthieu Lar­tot. PRO­POS RE­CUEILLIS PAR EM­MA­NUELLE LITAUD

Cé­line Gé­raud : « C’est as­sez rare qu’un ani­ma­teur de­mande à quit­ter une émis­sion comme Stade 2. Mais j’aime les bails de quatre ans. Ce­la doit être dans mon ADN de spor­tive ! ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.