Trump veut “al­ler de l’avant” avec la Rus­sie

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Do­nald Trump a af­fir­mé, hier, vou­loir « al­ler de l’avant » et « tra­vailler de ma­nière construc­tive » avec la Rus­sie, sus­ci­tant le scep­ti­cisme de plu­sieurs élus amé­ri­cains, qui ré­clament de nou­velles sanc­tions après l’in­gé­rence russe dans l’élec­tion pré­si­den­tielle amé­ri­caine. De re­tour d’un voyage de quatre jours en Eu­rope, au cours du­quel il a ren­con­tré pour la pre­mière fois son ho­mo­logue russe Vla­di­mir Pou­tine, le pré­sident amé­ri­cain a plai­dé, via son compte Twit­ter, pour l’ou­ver­ture d’un nou­veau cha­pitre des re­la­tions rus­so-amé­ri­caines, tout en cher­chant à pré­ser­ver une image de fer­me­té vis-à-vis du pré­sident russe. Pre­mier gage de cette vel­léi­té « construc­tive », laRus­sie, al­liée du pré­sident sy­rien Ba­char al-As­sad, et les Etats-Unis ont dé­ci­dé, ven­dre­di à Am­man d’un ces­sezle-feu en Sy­rie. Se­lon l’Ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l’homme (OSDH), il est en­tré en vi­gueur hier dans trois pro­vinces du sud du pays en conflit de­puis 2011. « Rien ne se­ra fait », concer­nant les sanc­tions im­po­sées à la Rus­sie, « jus­qu’à ce que les pro­blèmes ukrai­nien et sy­rien soient ré­so­lus », a néan­moins aver­ti le pré­sident amé­ri­cain, en contre­point à cette main ten­due. S’agis­sant de l’autre dos­sier qui em­poi­sonne les re­la­tions entre la Rus­sie et les EtatsU­nis, à sa­voir l’in­gé­rence russe dans le der­nier scru­tin pré­si­den­tiel amé­ri­cain, Do­nald Trump a éga­le­ment sem­blé vou­loir ou­blier le pas­sé, pour se concen­trer sur l’ave­nir.

Une uni­té de cybersécurité im­pé­né­trable

Dans un pre­mier temps, il a as­su­ré avoir « fer­me­ment in­ter­ro­gé le pré­sident Pou­tine à deux re­prises sur son in­ter­ven­tion dans notre élec­tion », ajou­tant que le pré­sident russe avait « ca­té­go­ri­que­ment nié ». La Rus­sie a tou­jours dé­men­ti toute in­gé­rence dans le pro­ces­sus élec­to­ral de 2016. Mais M. Trump a aus­si in­di­qué hier sur Twit­ter avoir évo­qué avec Vla­di­mir Pou­tine la créa­tion d’une « uni­té de cybersécurité im­pé­né­trable », ap­pa­rem­ment conjointe aux Etats-Unis et à la Rus­sie. « Nous vou­lons nous as­su­rer que nous nous co­or­don­nons avec la Rus­sie », a mar­te­lé peu après le se­cré­taire amé­ri­cain au Tré­sor, Steve Mnu­chin, « que nous sommes concen­trés en­semble sur la cybersécurité ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.