Bot­tas, le troi­sième homme

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Le Fin­lan­dais Valt­te­ri Bot­tas (Mer­cedes) a dé­cro­ché hier sa deuxième vic­toire en Grand Prix, en Au­triche après celle gla­née en Rus­sie en avril. Il a de­van­cé de 658/1000e seule­ment l’Al­le­mand Se­bas­tian Vet­tel (Fer­ra­ri), par­ti der­rière lui en pre­mière ligne, et l’Aus­tra­lien Da­niel Ric­ciar­do (Red Bull), qui signe son 5e po­dium consé­cu­tif. Le Bri­tan­nique Le­wis Ha­mil­ton (Mer­cedes), par­ti 8e à la suite d’une pé­na­li­té de cinq places sur la grille pour un chan­ge­ment de boîte de vi­tesses, ter­mine 4e, après être pas­sé tout près de prendre l’avan­tage sur Ric­ciar­do dans les deux der­niers tours. Bot­tas a été un temps in­quié­té par un soup­çon de faux dé­part, mais les com­mis­saires de course ont fi­na­le­ment es­ti­mé qu’il n’avait pas fau­té. Un ver­dict qui n’a pas convain­cu Vet­tel. L’Al­le­mand, dé­çu d’être pas­sé si près de la vic­toire, a ex­pli­qué «ne­pas croire » en la dé­ci­sion des com­mis­saires. Un mé­con­ten­te­ment qui n’a pas ébran­lé Bot­tas. Arrivé chez Williams en 2013, le pi­lote de 27 ans a re­joint Mer­cedes à l’in­ter­sai­son en rem­pla­ce­ment

du cham­pion du monde sor­tant et jeune re­trai­té Ni­co Ros­berg. « Je suis un concur­rent pour le titre, a-t-il d’ailleurs cla­mé hier. Nous avons en­core beau­coup de courses de­vant nous. Nous ne sa­vons pas qui se­ra cham­pion du monde. » Cô­té mal­chan­ceux, Max Verstappen (Red Bull) et Fer­nan­do Alon­so (McLa­renHon­da)

ont été con­traints à l’aban­don après une col­li­sion cau­sée par le Russe Da­niil Kvyat (To­ro Ros­so) dans le pre­mier vi­rage. Il s’agit du 5e aban­don pour le Néer­lan­dais et l’Es­pa­gnol, res­pec­ti­ve­ment en huit et sept courses. Ke­vin Ma­gnus­sen (Haas) et Car­los Sainz Jr. (To­ro Ros­so) ont éga­le­ment aban­don­né à cause de pro­blèmes mé­ca­niques.

Chez les Fran­çais Ro­main Gros­jean (Haas, 6e) et Se­bas­tian Ocon (Force In­dia, 8e) ont ter­mi­né dans les points. C’est la qua­trième fois de la sai­son que les deux Tri­co­lores fi­gurent en­semble dans le Top 10.

C’était le dé­part de ma vie, même si c’était un peu li­mite. ” Valt­te­ri Bot­tas, vain­queur du Grand Prix

(Ph. AFP)

Le Fin­lan­dais, vain­queur du deuxième Grand Prix de sa car­rière, s’af­firme comme un can­di­dat au titre der­rière Se­bas­tian Vet­tel et Le­wis Ha­mil­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.