Ba­lade gour­mande... dans le village de Gour­don

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Journal L'ete -

peine en­trés dans le village de Gour­don, les vi­si­teurs n’ont qu’une hâte : gra­vir la rue prin­ci­pale pour dé­bou­cher sur l’épous­tou­flant pa­no­ra­ma. Au risque de ne pas re­mar­quer la my­riade de sa­veurs qui s’offrent à eux en che­min. Les Grands Hommes est le der­nier res­tau­rant sur leur gauche avant de dé­cou­vrir le pa­no­ra­ma tant at­ten­du. L’idéal pour se re­mettre de la marche, à l’ombre de ses pa­ra­sols, au­tour des tables dres­sées di­rec­te­ment dans la rue.

« Des pro­duits frais et nobles »

Ber­cés par le bal­let in­ces­sant des tou­ristes qui vont et viennent entre le point de vue et les com­merces, les clients y dé­couvrent une carte ori­gi­nale, qui conjugue mo­der­ni­té et tra­di­tion. Dans le me­nu unique, à 22,50 eu­ros, le la­pin se par­fume au whis­ky – clin d’oeil à un grand homme, Chur­chill – et le fi­let mi­gnon cô­toie des mangues ca­ra­mé­li­sées. « On es­saye de faire une cui­sine avec des pro­duits frais et nobles » ex­plique Da­vid, di­rec­teur de l’éta­blis­se­ment. « On tra­vaille sur des lé­gumes an­ciens, comme le ru­ta­ba­ga ou le to­pi­nam­bour, mais aus­si sur des fruits plus exo­tiques. » Son res­tau­rant oc­cupe cette place pri­vi­lé­giée dans le village de Gour­don de­puis vingt ans. Il ap­par­tient à une fa­mille de Gour­don­nais. Il est donc na­tu­rel de re­trou­ver à la carte, ac­com­pa­gnant une pomme au four, le fa­meux pain d’épice gour­don­nais, cui­si­né à peine quelques rues en des­sous à la Fa­brique de Pain d’épice. A 12 h 30, les clients af­fluent. Mais pas d’in­quié­tude, il y a de la place pour tout le monde, no­tam­ment sur la ter­rasse pa­no­ra­mique, où la vue fait concur­rence au goût.

AUDREY LALLI

Rens. 04.93.77.66.21. 2 rue Ar­mand Fal­lières Ré­ser­va­tion conseillée le di­manche. Me­nu à 22,50 eu­ros, carte de 25 à 30 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.