TOUR DE FRANCE (JUS­QU’AU  JUILLET) TPM ne surfe pas sur la vague CLASSEMENTS

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - MA­THÉO GESLAN

Au mo­ment de dé­mar­rer les épreuves de qua­li­fi­ca­tion du stade nau­tique hier, l’équi­page TPM ar­bo­rait fiè­re­ment le gen­na­ker rose du lea­der au clas­se­ment jeunes, grâce à sa bonne pres­ta­tion dans le pre­mier raid cô­tier de ven­dre­di. «Ce n’est pas for­cé­ment une sur­prise, on sa­vait qu’ils étaient ca­pables de coups d’éclats. Dans la pré­pa­ra­tion et dans la na­vi­ga­tion pen­dant le raid, ils ont été bons», se sa­tis­fait Fa­bien Hen­ry, ma­na­ger de l’es­couade va­roise.

TPM chute du po­dium

Mais la se­conde scène de ce pre­mier acte du Tour, à Dun­kerque, est un exer­cice to­ta­le­ment dif­fé­rent, avec un dé­part au vent de tra­vers et des ré­gates très courtes d’une quin­zaine de mi­nutes. Après la phase de qua­li­fi­ca­tion, seuls les 8 meilleurs équi­pages res­tent sur le plan d’eau pour dis­pu­ter la fi­nale en fin de jour­née. Comme lors du raid cô­tier, le Team SFS, di­ri­gé par So­fian Bou­vet, a rem­por­té ces stades nau­tiques et réa­lise donc un sans-faute dans le Nord. Mal­heu­reu­se­ment, l’équi­page TPM n’a pas su pour­suivre sur sa lan­cée de ven­dre­di en étant net­te­ment Les dif­fé­rents équi­pages se sont li­vrés une belle ba­taille au large de la Côte d’Opale.

éli­mi­né dès les qua­li­fi­ca­tions. En ter­mi­nant 22e de la jour­née sur les 29 équi­pages en lice, Maxime Blon­deau et les siens ont chu­té de la 1re à la 4e place de la ca­té­go­rie jeunes, et de la 8e à la 17e place au clas­se­ment gé­né­ral. « Ils ont eu du mal à se mettre dans le

match. Ils ont fait trop d’er­reurs pour es­pé­rer être de­vant, no­tam­ment sur les dé­parts. Sur des courses de quinze mi­nutes, ça ne par­donne pas. Il va fal­loir tra­vailler la flui­di­té dans les ma­noeuvres et la com­mu­ni­ca­tion à bord», ana­lyse Fa­bien Hen­ry. Mais les Va­rois n’au­ront pas le temps de co­gi­ter sur cette déception. Dès au­jourd’hui, le deuxième acte dé­bute à Fé­camp. «La force d’une équipe est de se re­mo­bi­li­ser après une jour­née né­ga­tive, on va voir ce que ça va don­ner. Le Tour est un exer­cice spé­cial, il ne faut

JEUNES 1. Ville de Ge­nève - CER 2 (76 points) ; 2. Hel­ve­tia Blue by Nor­man­dy Elite Team (75 pts) ; 3. Team Lo­ri­na Mo­ji­to (75 pts) ; 4. Tou­lon Pro­vence Mé­di­ter­ra­née (72 pts) ; 5. Team Naxi­tis (66 pts) ; 6. Cha­rente Ma­ri­time Sai­ling (49 pts)

GÉ­NÉ­RAL 1.Team SFS (100 pts) ; 2. Fon­da­tion FDJ (96 pts) ; 3. Tré­sors de Ta­hi­ti (96 pts) ; ... ; 17. Tou­lon Pro­vence Mé­di­ter­ra­née (72 pts).

pas lâ­cher prise et être à fond tout le temps», pour­suit le ma­na­ger. L’en­jeu se­ra donc de confir­mer sur l’exer­cice du raid cô­tier, et de pro­gres­ser au ni­veau des épreuves en stade nau­tique. « C’est pos­sible car il y a des équipes qui ne sont pas plus fortes qu’eux et qui sont par­ve­nues à faire de bonnes choses dans cette épreuve à Dun­kerque », es­père Fa­bien Hen­ry. Ob­jec­tif an­non­cé par l’équi­page avant le dé­but du Tour, le po­dium du clas­se­ment jeunes reste lar­ge­ment en­vi­sa­geable, à condi­tion d’être da­van­tage ré­gu­lier lors des huit pro­chains actes avant l’ar­ri­vée à Nice, le 30 juillet pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.