L’ouest des États-Unis et du Ca­na­da ra­va­gés par le feu

La Ca­li­for­nie, après cinq an­nées de sé­che­resse, fait face à de vio­lents feux de fo­rêt. La si­tua­tion est alar­mante en Co­lom­bie bri­tan­nique où l’on a re­cen­sé 240 foyers !

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

De gi­gan­tesques in­cen­dies ont for­cé l’éva­cua­tion de quelque 10 000 per­sonnes dans l’ouest du Ca­na­da et de 8 000 per­sonnes en Ca­li­for­nie, ré­gions frap­pées par une vague de cha­leur, où des mil­liers des pom­piers ten­taient, hier, de cir­cons­crire plu­sieurs di­zaines de feux de fo­rêt. En Ca­li­for­nie, l’État amé­ri­cain le plus peu­plé, l’in­cen­die le plus im­por­tant, bap­ti­sé Ala­mo fire, fait rage de­puis quatre jours et a dé­jà brû­lé une sur­face de 11705 ha (117 km2) dans le com­té de San Luis Obis­po, à mi-che­min entre San Francisco et Los An­geles. Mal­gré d’im­por­tants moyens de se­cours, seuls 15 % de l’in­cen­die étaient maî­tri­sés hier ma­tin, se­lon le dé­par­te­ment ca­li­for­nien de pro­tec­tion contre les in­cen­dies Cal Fire. L’in­cen­die pour­rait se pro­lon­ger en­core plu­sieurs jours en rai­son des fortes cha­leurs et d’un sol « ex­trê­me­ment sec ». Un autre feu qui s’est dé­cla­ré sa­me­di a dé­jà dé­vas­té 4 380 ha dans le com­té de San­ta Bar­ba­ra et était loin d’être sous contrôle. L’in­cen­die a dé­jà dé­truit 20 bâ­ti­ments et me­nace 150 autres struc­tures. Un centre uti­li­sé par des scouts a été en grande par­tie dé­truit. Tout le per­son­nel a été évacué, mais le centre a re­gret­té sur sa page Fa­ce­book la mort des ani­maux qui se trou­vaient sur place. « Nous avons per­du nos chers amis à quatre pattes dans le centre et beau­coup par­mi notre per­son­nel ont per­du leurs pos­ses­sions » ,a écrit The Out­door School at Ran­cho Alegre.

Sé­che­resse et vents vio­lents

Plus de 5 500 pom­piers com­bat­taient, hier ma­tin, jus­qu’à qua­torze in­cen­dies du nord au sud de la Ca­li­for­nie, avec l’aide d’hé­li­co­ptères bom­bar­diers d’eau. Trois de ces in­cen­dies sont dé­sor­mais consi­dé­rés comme « conte­nus ». De l’autre cô­té de la fron­tière, au Ca­na­da, la si­tua­tion est par­ti­cu­liè­re­ment alar­mante en Co­lom­bie bri­tan­nique où on comp­tait, hier, quelque 240 feux ac­tifs et 10 000 per­sonnes éva­cuées, après trois se­maines de sé­che­resse et des vents vio­lents. Les au­to­ri­tés ne pré­disent pas d’ac­cal­mie ra­pide. « Mal­heu­reu­se­ment, nous nous at­ten­dons à de la cha­leur et de la sé­che­resse dans les pro­chains jours », a dé­cla­ré Ke­vin Skrep­nek, porte-pa­role du Centre de co­or­di­na­tion des pom­piers, ci­té par la té­lé­vi­sion ca­na­dienne CBC. Une qua­ran­taine d’autres in­cen­dies sont éga­le­ment en cours dans l’ouest des États-Unis, avec les États du Ne­va­da, de l’Ari­zo­na et du Co­lo­ra­do par­mi les plus tou­chés. La plu­part de ces in­cen­dies étaient tou­te­fois, hier, en voie d’être maî­tri­sés et les ordres d’éva­cua­tion ont été le­vés. La Ca­li­for­nie a su­bi cinq longues an­nées de sé­che­resse et connaît en ce mo­ment des tem­pé­ra­tures très éle­vées, no­tam­ment dans sa par­tie mé­ri­dio­nale.

(Photo AFP)

Tou­jours aus­si im­pres­sion­nantes les images de feu ra­va­geant la Ca­li­for­nie.

(Doc CBCNews)

La fo­rêt ca­na­dienne en Co­lom­bie Bri­tan­nique paie aus­si un lourd tri­but avec ces vio­lents in­cen­dies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.