Sous les vi­vats du pu­blic

C’était la grande ren­trée, hier après-mi­di, pour l’en­semble de l’ef­fec­tif tou­lon­nais. Le pu­blic a ré­pon­du pré­sent pour ce pre­mier en­traî­ne­ment of­fi­ciel de la sai­son

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PAUL MASSABO

La tri­bune de Berg était bon­dée et der­rière les grillages en­core des cen­taines de spectateurs se pres­saient pour voir leurs fa­vo­ris à l’oc­ca­sion de ce pre­mier en­traî­ne­ment au com­plet de la sai­son. Au com­plet ou presque puis­qu’on comp­tait quelques ab­sents ou conva­les­cents à l’image de Ver­meu­len (ad­duc­teurs), Bas­ta­reaud (mol­let), Ha­ba­na (ge­nou) ou en­core Kru­ger, opé­ré du gros or­teil et in­dis­po­nible pour au moins trois mois (un jo­ker mé­di­cal est en­vi­sa­gé pour le sup­pléer). L’ef­fec­tif se­ra en­core ren­for­cé d’ici fin août par trois joueurs sup­plé­men­taires « pour ren­for­cer les lignes ar rières » ex­pli­quait Fa­bien Gal­thié qui pré­ci­sait aus­si­tôt : « On pense faire mon­ter des jeunes même si quatre d’entre eux sont re­te­nus chez les moins de 19. Pour le reste, on est bien équi­li­bré ».

Une très forte at­tente

Hor­mis ces quelques contre temps tou­jours fâ­cheux, presque tout le monde était donc sur le pont mal­gré une cha­leur en­core ca­ni­cu­laire. Il suf­fi­sait pour s’en convaincre de voir plu­sieurs joueurs suer sang et eau et ti­rer la langue lors d’un exer­cice phy­sique vi­si­ble­ment ha­ras­sant. Dans ce contexte de tra­vail, les en­trées sur le terrain du pré­sident, du staff tech­nique et bien sûr des joueurs (an­ciens et nou­veaux) étaient sa­lués avec fer­veur. Les re­crues ne ca­chaient pas leur sur­prise face à un tel engouement. L’ar­rière ita­lien Edoar­do Pa­do­va­ni de­vant tant de pas­sion confiait : « Quand j’ai été contac­té par Tou­lon (il était alors en tour­née avec la sé­lec­tion trans­al­pine aux Îles Fid­ji), je n’ai pas hé­si­té une se­conde. Une telle pas­sion, c’est vrai­ment très dif­fé­rent de l’Ita­lie. » Éton­né et agréa­ble­ment sur­pris, Jean Mon­ri­bot, qui ra­te­ra cette an­née les fêtes de Bayonne, de­man­dait un rien in­cré­dule à Flo­rian Fre­sia s’il y avait tou­jours au­tant d’am­biance lors des en­traî­ne­ments. Et le pi­lier de lui faire com­prendre qu’ici, à Tou­lon, l’at­tente est vrai­ment très forte. Sûr que l’an­cien Bayon­nais et tous ces autres par­te­naires l’ont com­pris. Il ne leur reste plus qu’à se mettre à pied d’oeuvre avec l’aide de leur nou­vel ami : Thi­bault Gi­roud, le nou­veau pré­pa­ra­teur phy­sique...

(Photos Dominique Le­riche)

Le pu­blic avait ré­pon­du pré­sent, hier, pour ce pre­mier en­traî­ne­ment de la sai­son.

Mon­ri­bot, Fer­nan­dez-Lobbe et La­ka­fia (de gauche à droite) n’ont pas été comme leurs autres par­te­naires à la fête.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.