Le­wis Grif­fiths: « Dir­ty Dan­cing m’a fait re­pous­ser mes li­mites »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal de L’été -

Il a tout pour lui. Beau gosse, « tan­ké » comme per­sonne et sur­tout très sym­pa. Bien re­te­nir son nom car on re­trou­ve­ra pro­chai­ne­ment Le­wis Grif­fiths dans un autre show à la me­sure de son ta­lent. Pour le mo­ment, c’est à Mo­na­co qu’il l’exerce. Dans le rôle de John­ny, le jeune An­glais de l’Es­sex ré­in­vente Di ty Dan­cing au Gri­mal­di Fo­rum. Ou­blié, Pa­trick Swayze. Cette re­prise a dé­jà at­ti­ré un mil­lion de spec­ta­teurs : c’est la tour­née n° 1 au Royaume-Uni.

Vous por­tez à la fois « Ba­by » et la co­mé­die mu­si­cale. Cos­taud ?

Dir­ty Dan­cing, Pa­ri réus­si. Fier de vous?

(Pho­to Cy­ril Do­der­gny)

Entre « Ba­by » et Pen­ny, John­ny dé­pous­sière Dir­ty Dan­cing à Mo­na­co.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.