Une adap­ta­tion réus­sie, un cas­ting sexy

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal de L’été -

Al­lez sa­voir pour­quoi, les dia­logues sont ico­niques, comme on dit. À com­men­cer par cette in­ou­bliable ti­rade de John­ny à pro­pos de l’élue de son coeur : « Nobody puts Ba­by in a cor­ner ». Au­tre­ment dit, on ne laisse pas « bé­bé » dans un coin… On s’in­ter­roge en­core sur la por­tée phi­lo­so­phique d’une ré­plique que les fans hurlent en choeur. « Ce qui compte, ce ne sont pas tel­le­ment les mots pro­non­cés », croit avoir com­pris Le­wis. « À cet ins­tant pré­cis, John­ny fait com­prendre au père de Ba­by qu’elle n’est plus une en­fant. Et sur­tout, le pu­blic réa­lise que tous deux sont tom­bés amou­reux. » Le cho­ré­graphe a pi­men­té cette adap­ta­tion d’in­gré­dients sur les­quels on ne lè­ve­ra pas le mys­tère, mais qui rendent le ré­sul­tat plus sexy. Le­wis ne désa­voue pas. « Au ci­né­ma, le filtre de l’écran adou­cit le trait. Sur scène, il est plus dif­fi­cile d’at­teindre l’équi­libre. Plus on in­jecte de sen­sua­li­té, meilleure est la connexion avec le pu­blic. Il se crée une belle com­mu­nion. » Après ce sans-faute, on at­tend la suite avec im­pa­tience. Top se­cret, re­grette Le­wis Grif­fiths dont le large sourire laisse pré­sa­ger un bel ave­nir : « On m’a pro­po­sé un pro­jet que je ne pou­vais pas re­fu­ser. Tout se­ra dé­voi­lé à la ren­trée. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.