Twin Peaks, Rat Boy et Cir­ca Waves à Cannes

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Journal de L’été -

Après des édi­tions élec­tro, in­dé, hip-hop, tech­no, rap, groove, tri­phop ou jungle, le fes­ti­val Pan­tie­ro re­vient et pren­dra un tour­nant ra­di­ca­le­ment rock. John Len­non di­sait lors d’une in­ter­view : «Le rock fran­çais, c’est comme le vin an­glais ». Si les vignes bri­tan­niques sont ef­fec­ti­ve­ment sou­vent de piètre qua­li­té , les jeunes ro­ckeurs an­glais savent, la plu­part du temps, se rat­trap­per en mu­sique. Cette an­née, les grands crus bri­tan­niques, porte-dra­peaux du rock, se­ront bien en­ten­du pré­sents dans la pro­gram­ma­tion : D’abord, la ré­vé­la­tion Rat Boy. Avec son rock in­dé, punk, hi­phop, aus­si bien in­fluen­cé par les Clash que par Ken­drick La­mar (dont le mor­ceaux Knock knock knock est d’ailleurs un sample de ce­lui du rap­peur amé­ri­cain LUST) vien­dra prou­ver que l’on peut tout à fait al­ter­ner entre des mor­ceaux de brit-pop so­laires et de vrais titres hip-hop vin­tage. Ar­rive en­suite le mil­lé­sime 2013, Cir­ca Waves. Un groupe de quatre jeunes de Li­ver­pool for­mé au ly­cée il y a seule­ment quatre ans. Dé­bor­dants d’éner­gie, ils livrent un rock ty­pi­que­ment bri­tan­nique (ils jouent fort et bien) et com­mu­ni­ca­tif. Twin Peaks, gé­nial quin­tet en pro­ve­nance de la scène un­der­ground de Chi­ca­go (et qui n’a rien à voir, sauf le nom, avec la sé­rie de Da­vid Lynch) af­fi­che­ra un rock ga­rage à la fois brut, pop, en­so­leillé et plein d’hu­mour. Ce groupe a tous les atouts pour créer la sen­sa­tion au fes­ti­val Pan­tie­ro.

Twin Peaks + Rat Boy + Cir­ca Waves au Fes­ti­val Pan­tie­ro.  heures. Pa­lais des Fes­ti­vals & des Congrès. Ta­rif :  Rens. .....

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.