Hé­li­co­ptères, les nui­sances tou­jours au coeur du dé­bat

Des sur­vols qui exas­pèrent les as­so­cia­tions, des ri­ve­rains mé­con­tents, des opé­ra­teurs qui en veulent plus, le consen­sus reste dif­fi­cile au­tour du bal­let des hé­li­co­ptères dans la pres­qu’île.

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-tropez - C. DUPONT cdu­pont@ni­ce­ma­tin.fr

Pre­mier point d’étape de la sai­son mar­di pour l’Ob­ser­va­toire des mou­ve­ments des hé­li­co­ptères, entre ser­vices de l’État - re­pré­sen­tants de l’avia­tion ci­vile sud-est, sous-pré­fet de Dra­gui­gnan Phi­lippe Por­tal et gendarmerie des tran­sports aé­riens (GTA) de Nice, col­lec­ti­vi­tés lo­cales, as­so­cia­tions de dé­fense de l’en­vi­ron­ne­ment et ex­ploi­tants d’hé­li­co­ptères. Sur la table, en­core et tou­jours, les nui­sances liées aux mou­ve­ments d’hé­li­co­ptères dans le Golfe et l’ab­sence de so­lu­tions pé­rennes.

Non-res­pect des règles ?

Par­mi les si­gna­le­ments pour non-res­pect des règles, le cas du do­maine SaintMar­tin a at­ti­ré l’at­ten­tion du sous-pré­fet. Béa­trice Huard, re­pré­sen­tante du do­maine gas­si­nois, a dé­non­cé le sur­vol ré­gu­lier et contraire à la ré­gle­men­ta­tion des 121 mai­sons du do­maine, proche de l’hé­li­sur­face de la mort du Luc. Les voi­sins ont se­lon elle lan­cé une pé­ti­tion. « Lun­di 10 juillet, 7 sur­vols en 45 mi­nutes, de 8 h 12 à 8 h 55. Un vol toutes les 6 mi­nutes, estce nor­mal ?», a-t-elle no­tam­ment in­ter­pel­lé. « Ce­la ne cor­res­pond pas à la ré­gle­men­ta­tion, c’est grave » ,a ré­agi Phi­lippe Por­tal, qui a don­né comme « mis­sion prio­ri­taire » à la GTA de pro­cé­der à des vé­ri­fi­ca­tions.

Autre mis­sion don­née par le re­pré­sen­tant de l’État aux gen­darmes aé­riens : vé­ri­fier les mou­ve­ments sur l’hé­li­sur­face pri­vée du do­maine de la Rouillère, après avoir été in­ter­pel­lé par JeanC­laude Mol­ho, de l’as­so­cia­tion Halte Hé­li­co. « Si je vous montre des pho­tos, des hé­li­co­ptères ar­rivent par deux, posent des gens et prennent des voi­tures, estce que c’est pri­vé ? », a-t-il sou­le­vé. Une hé­li­sur­face pri­vée est en ef­fet en prin­cipe stric­te­ment ré­ser­vée à l’ache­mi­ne­ment de per­sonnes sé­jour­nant dans la pro­prié­té. Un « su­jet conflic­tuel et sen­sible » se­lon le sous-pré­fet, alors qu’une hé­li­sur­face res­pon­sable a été fer­mée l’an der­nier, après des abus im­por­tants. « Il faut nous as­su­rer que sur­face pri­vée est vrai­ment pri­vée. si­non il fau­dra prendre des me­sures » , a sou­li­gné Phi­lippe Por­tal.

Du cô­té de Ra­ma­tuelle, le maire Ro­land Bru­no a in­ter­pel­lé l’opé­ra­teur Mo­na­cair : « Que s’est-il pas­sé à Pam­pe­lonne sa­me­di, dans une vil­la ? Parce qu’il y avait une grande fête et beau­coup de mou­ve­ments d’hé­li­co­ptères...». Mo­na­cair de ren­voyer la balle : «ce n’est pas nous, c’est Hé­li air pour la vil­la de Ca­rol As­sher ». Hé­li Air de se dé­doua­ner : « ce n’est pas nous non plus. Ils ont fait une grande fête, mais il y a des cha­pi­teaux, on ne peut pas po­ser ». « Vous avez dû vous po­ser dans la vil­la voi­sine alors !», a avan­cé le maire, qui sem­blait se ré­soudre à ne ja­mais avoir le fin mot de l’his­toire.

Coup de gueule des as­so­cia­tions

Tant pour l’As­so­cia­tion pour la pro­tec­tion des sites na­tu­rels et his­to­riques de la Moutte, des Sa­lins et des Ca­ne­biers que pour Halte Hé­li­co, la coupe est pleine. La pre­mière a me­na­cé de ne plus par­ti­ci­per à l’Ob­ser­va­toire, après des an­nées de dis­cus­sions sans so­lu­tion pé­renne, quand la deuxième a bran­di pé­ti­tion et me­nace de re­cours en jus­tice. «On se de­mande pour­quoi l’ar­rê­té du pré­fet n’est va­lable qu’en juillet-août. Le mois de juin a été in­fer­nal sur le Golfe de St Tropez. », a sou­li­gné Jean-Claude Mol­ho, qui a no­tam­ment dé­non­cé de nom­breux sur­vols non­ré­gle­men­taires de Font Mou­rier, Saint-Mar­tin et Oa­sis.

Hé­li­sta­tion : tou­jours pas de so­lu­tion

Ce­la a été confir­mé par les élus, au­cun ter­rain ne fait pour l’heure l’af­faire pour la créa­tion d’une, voire deux hé­li­sta­tions, sans créer de nui­sances pour les ri­ve­rains. Après que les élus ont écar­té la so­lu­tion d’une hé­li­sta­tion en mer, les re­cherches ont lieu sur terre, ou à mi-che­min. « On es­saye de trou­ver une so­lu­tion ma­ri­time, qui se­rait re­liée à la terre, un peu comme à Cannes. On doit d’ailleurs al­ler vi­si­ter celle de Cannes, qui donne ap­pa­rem­ment de bons ré­sul­tats » a fait sa­voir Anne-Ma­rie Wa­niart, maire de Gassin et vice-pré­si­dente de la Com­com en charge du dos­sier. Par ailleurs, la ques­tion de la créa­tion d’un point de po­ser sur le site de Por­ti­mao, à Saint-Tropez, sug­gé­ré par Azur Hé­li­co­ptère, a été mise au at­tente, no­tam­ment du fait des in­quié­tudes des voi­sins, sou­li­gnées par Jean-Pierre Tu­vé­ri. Tou­jours à Saint-Tropez, « l’ab­sence de par­tage des nui­sances », avec les pas­sages ex­clu­sifs par les Ca­ne­biers, a cris­tal­li­sé les dé­bats (lire dans nos pro­chaines édi­tions).

(Pho­to D. R.)

Les mou­ve­ments au dé­but de la haute sai­son ( du  au  juillet) sont en hausse par rap­port à l’an der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.