La tra­gique fin d’un juge mau­dit

Dé­cou­vert mort mar­di soir à son do­mi­cile, Jean-Mi­chel Lam­bert avait ins­truit seul le meurtre du pe­tit Ville­min. De­puis, l’af­faire l’avait pour­sui­vi

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Re­lan­cée de­puis un mois, l’af­faire Gré­go­ry a pris un nou­veau tour dra­ma­tique avec la mort, pro­ba­ble­ment un sui­cide, mar­di soir au Mans de Jean-Mi­chel Lam­bert, 65 ans, pre­mier juge char­gé en 1984 d’ins­truire cette af­faire de­ve­nue un des plus grands fias­cos de l’his­toire ju­di­ciaire en France. Au sein du pa­lais de jus­tice du Mans, l’émo­tion était grande hier. L’ex­juge était « quel­qu’un de re­la­ti­ve­ment se­cret, il avait trou­vé un cer­tain équi­libre, mais il était han­té quand même par cette af­faire » ,a confié un ma­gis­trat, joint par l’AFP.

As­sez dé­pri­mé

« C’est très in­at­ten­du, en­core que je l’ai sen­ti plu­sieurs fois as­sez dé­pri­mé », a ré­agi Jean-Claude Cu­na, an­cien gref­fier du juge Lam­bert à Épi­nal, res­té très proche de l’ex-juge. « Je ne pense pas que le fait que l’af­faire re­parte puisse ex­pli­quer son geste. Mais il a peut-être sen­ti qu’on al­lait à nou­veau par­ler de lui, l’in­ter­vie­wer, l’as­saillir. De­puis 1984, il y a une pres­sion énorme », a-t-il ajou­té. « Lun­di, il avait l’air un peu sou­cieux, mais il n’y avait rien de par­ti­cu­lier. J’ai été éton­née de voir à la télé hier [mar­di] soir qu’il était dé­cé­dé. [...] j’ai été cho­quée puisque je ve­nais de le voir, le jour d’avant, et à au­cun mo­ment je n’ai pu voir qu’il était mal », a té­moi­gné l’avo­cate Aoua­tef Bra­ber, qui connais­sait le juge Lam­bert de­puis son ar­ri­vée au Mans. Se­lon l’avo­cate, il était en train d’écrire un livre qui de­vait sor­tir en sep­tembre. Hier soir, BFMTV ré­vé­lait que l’un des per­son­nages du on­zième ro­man du juge Lam­bert met­tait fin à ses jours dans des cir­cons­tances étran­ge­ment sem­blables.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.