PRO A « J’ai mi­sé sur la sta­bi­li­té » SES STATS

Axel Ju­lien en­ta­me­ra à la ren­trée sa troi­sième sai­son avec la JDA Di­jon, où il a pro­lon­gé son contrat. Le me­neur ori­gi­naire de Ca­va­laire de­vrait y prendre une nou­velle di­men­sion

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR PA­TRICK ONIMUS

Ar­ri­vé en fin de contrat avec Di­jon, Axel Ju­lien a dé­ci­dé de rem­pi­ler pour une sai­son sup­plé­men­taire. En contact avec d’autres clubs de Pro A, le Ca­va­lai­rois a op­té pour la sta­bi­li­té. Le me­neur du club bour­gui­gnon au­ra plus de res­pon­sa­bi­li­tés la sai­son pro­chaine, ce qui a fait très cer­tai­ne­ment pen­cher la ba­lance dans sa dé­ci­sion fi­nale. Avec le dé­part de Da­vid Hol­ston, il par­ta­ge­ra le poste avec un autre Amé­ri­cain, JJ Fra­zier. Ac­tuel­le­ment en va­cances chez lui à Ca­va­laire, il dresse un bi­lan du cham­pion­nat 2016-2017 et évoque son ave­nir.

Vous avez donc dé­ci­dé de res­ter à Di­jon ? Oui, j’ai si­gné un nou­veau contrat d’un an. J’ai mi­sé sur la sta­bi­li­té pour réa­li­ser la meilleure sai­son pos­sible et j’ai ob­te­nu cer­taines ga­ran­ties de la part de Laurent (Le­gname), le coach. Vous in­té­res­siez pour­tant d’autres clubs ? Li­moges a por­té un grand in­té­rêt sur moi et Nan­terre s’est éga­le­ment po­si­tion­né. On a cou­pé court ra­pi­de­ment avec mon agent car ma dé­ci­sion était prise. Je ne vou­lais pas faire de zèle no­tam­ment avec Kyle (Milling) le nou­veau coach du CSP. Pour­quoi res­ter à Di­jon ? En pre­mier lieu, je me sens bien à la JDA et le club sou­hai­tait me conser­ver. J’ai eu éga­le­ment l’as­su­rance d’avoir plus de res­pon­sa­bi­li­tés et plus de lea­der­ship pour la pro­chaine sai­son. Mon temps de jeu se­ra aus­si re­vu à la hausse, ce­la de­vra pas­ser par de bonnes per­for­mances per­son­nelles. Quelle ana­lyse faites-vous de votre sai­son ? Elle a été dans l’en­semble plu­tôt bonne. Il y a une évo­lu­tion com­pa­ré à la sai­son pré­cé­dente, même si la fin de cham­pion­nat a

été ex­trê­me­ment com­pli­quée par rap­port au

main­tien (Di­jon s’est sau­vé à l’avant-der­nière jour­née en rem­por­tant le match de la peur à Or­léans, re­lé­gué, Ndlr). Dans quels do­maines de­vez vous pro­gres­ser ? Je dois ga­gner en ré­gu­la­ri­té, no­tam­ment sur les ren­contres à l’ex­té­rieur, mais aus­si au ni­veau de l’adresse. J’es­père éga­le­ment que j’au­rai la pos­si­bi­li­té de jouer plus en poste  (me­neur) tout en pou­vant être dé­ca­lé en poste  (e ar­rière). Quels ont été les temps forts de cette sai­son pour vous ?

La ren­contre contre Le Por­tel dès la deuxième jour­née (il a mar­qué  pts

en  mi­nutes, Ndlr) ,une per­for­mance qui m’a mis ra­pi­de­ment dans de bonnes dis­po­si­tions et qui m’a prou­vé que j’étais ca­pable de faire de bonnes choses... Il y a eu aus­si le match contre votre an­cien club, le HTV ?

Un mo­ment de grâce, j’étais en fu­sion dans le

der­nier quart-temps (il a ren­ver­sé le match à lui tout seul, ins­cri­vant  pts à  % en moins de dix Sai­son - 8 pts (24e Fran­çais), 2,5 reb. - 3,1 passes (6e Fran­çais) - 8,41 d’éval (26e Fran­çais) Re­cords de la sai­son - 27 pts contre Le Por­tel - 7 passes contre Or­léans - 29 d’éval contre Le Por­tel

mi­nutes, Ndlr). Je jouais contre mon club de coeur, mais au-de­là de ma per­for­mance in­di­vi­duelle, au fi­nal, ce suc­cès a comp­té pour le main­tien. Quel se­ra le pro­fil de la JDA la sai­son pro­chaine ?

Jacques Alin­gué et moi sommes les deux seuls

à res­ter (en plus du coach Le­gname, qui a aus­si

pro­lon­gé, Ndlr) .Le re­cru­te­ment d’un vrai poste  fe­ra cer­tai­ne­ment par­tie des prio­ri­tés. Ce manque nous a for­te­ment pé­na­li­sés la sai­son der­nière. Pour le reste, on va se di­ri­ger vers le même pro­fil de joueurs (laJDAa dé­jà re­cru­té les ar­rières Ra­sheed Su­lai­mon et Va­len­tin Bi­gote, ain­si que l’ai­lier fort Ab­dou­laye Loum, Ndlr). Un mot sur l’équipe de France ? J’ai dé­jà l’im­mense hon­neur de faire par­tie de la liste du groupe Team France ( joueurs). L’équipe de France est tou­jours dans un coin de ma tête. Les qua­lifs pour la coupe du monde se dé­rou­le­ront au mois de no­vembre, une fe­nêtre qui ne per­met­tra pas aux joueurs NBA d’être pré­sents. J’es­père que l’on fe­ra ap­pel à moi .... Mais ce­la pas­se­ra for­cé­ment par des bonnes per­for­mances in­di­vi­duelles. Vous al­ler en­fin vivre un été calme ? Oui et c’est très ap­pré­ciable après trois cam­pagnes d’af­fi­lée avec l’équipe de France A’. Ce­la va me faire le plus grand bien aux ni­veaux phy­sique et men­tal. Je vais re­prendre la sai­son (le  août) par­fai­te­ment ré­gé­né­ré. Je vais pou­voir pro­fi­ter de ma fa­mille et no­tam­ment de mon pe­tit­ne­veu Lou­ca. Je vais faire éga­le­ment des al­lers­re­tours à Tou­lon pour voir mes potes.

L’équipe de France est tou­jours dans un coin de ma tête”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.