CHAM­PION­NAT DE FRANCE Les Va­rois sans reines ni rois...

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PH. ALARY

Non, le « roi Ri­ton » n’est ni mort, ni nu. Il a sim­ple­ment ran­gé au pla­card,et pour un an au moins, ses at­tri­buts. Ce­la se pas­sait di­manche der­nier, dans le Parc du Can­dou, à Car­maux. Pour­tant, plus d’un avait fait du cham­pion de France en titre, Hen­ri La­croix, le prin­ci­pal fa­vo­ri à sa propre suc­ces­sion. Et pour cause, Dy­lan Ro­cher, sans doute mal re­mis de ses émo­tions mar­seillaises, avait chu­té en sor­tie de poule sa­me­di non sans avoir eu la boule de match : 12-12, mais fi­na­le­ment 13-12 en fa­veur de Jean-Fran­çois San­chez, l’Au­dois dé­jà en vue l’an pas­sé à Ru­mil­ly en tant que co­lis­tier de Chan­tal Le Floch. Tou­jours est-il que La­croix, en re­pous­sant sans coup fé­rir ou presque les as­sauts d’Adrien Se­ba sur le « Grand Huit » puis de Charles Che­reau dans le der­nier car­ré (13-7, 13-8) sem­blait en me­sure de conser­ver son bien. D’ailleurs, le dé­but de la fi­nale plai­dait plu­tôt en fa­veur d’une hy­po­thèse op­ti­miste. Mais il fal­lut se rendre vite à l’évi­dence. L’heure de Jo­seph Ty­son Mo­li­nas avait son­né. Et, au fil des mènes, le bal­lot­tage (9-9) se fit de plus en plus fa­vo­rable au jeune li­cen­cié des Ca­nuts de Lyon (139).

Une vive dé­cep­tion

Du cô­té de la gent fé­mi­nine, la dé­cep­tion fut en­core plus vive. Comme à Aixles-Thermes le week-end pré­cé­dent et même sans My­riam Cham­bei­ron à leurs cô­tés, Ch­ris­tine Sau­nier et Yo­lan­da Ma­tar­ranz étaient bien par­ties. Hé­las, un grain de sable ve­nu de Pi­car­die (Po­tier, Mo­raux) suf­fit à dé­ré­gler le mo­teur de la grosse cy­lin­drée (13-12) lors du deuxième acte en poule. Et, cette fois, le fa­ti­dique tir de bar­rage fut fa­tal aux pro­té­gées de Jean-Pierre et Vi­viane Noble. Il faut dire que Sa­bri­na Bin­da et Ma­rianne Cou­zon, les lau­réates icau­naises de l’édi­tion mon­tal­ba­naise 2016, n’étaient pas les pre­mières ve­nues non plus...

(Pho­to Guillaume Cour­veille) (Pho­to S. D.)

Yo­lan­da Ma­tar­ranz et les Va­roises ont chu­té lors des poules. Le  juillet n’est pas seu­le­ment la date de la fête na­tio­nale, c’est aus­si celle de La Fou­lée de Co­ti­gnac.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.