C’est la faute aux vê­te­ments !

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente -

Au mo­ment où au co­mi­té in­ter­na­tio­nal Olym­pique, au Sé­nat et chez Les Ré­pu­bli­cains on dé­cide de ne rien dé­ci­der, il faut sa­luer aus­si bas qu’elle vise la der­nière of­fen­sive de la té­lé­réa­li­té. Car les pro­duc­teurs de NRJ ont ré­so­lu, eux, d’ap­por­ter une aide pré­cieuse aux ama­teurs de contact hu­main en po­sant comme pos­tu­lat que ce ne sont pas la ja­lou­sie, ni la mé­di­sance, ni la lutte des classes mais le port des vê­te­ments qui s’op­posent au rap­pro­che­ment des corps et des âmes. Tom­bez la veste, dé­gra­fez le pan­ta­lon, met­tez-vous en pe­tite cu­lotte et vous ra­mè­ne­rez le pa­ra­dis sur Terre en re­gar­dant d’un autre oeil vos contem­po­rains. Ain­si, leur don­ne­rez­vous l’en­vie d’avoir des re­la­tions plus simples, plus franches, plus ai­mables. L’étape sui­vante consis­te­ra sans doute à aban­don­ner éga­le­ment la lin­ge­rie fine pour les dames et un peu plus épaisse pour les mes­sieurs. Bien sûr, les cen­taines de mil­liers de braves tra­vailleurs que fait vivre chez nous l’in­dus­trie du tex­tile se re­trou­ve­ront au chô­mage. Et donc – par conta­gion – dans l’in­ca­pa­ci­té de se vê­tir nor­ma­le­ment. Les pro­fes­seurs de mo­rale pour­ront en­fin en­sei­gner que le port du cache-sexe at­teste, dès la sor­tie de la crèche, une ten­dance à la dis­si­mu­la­tion qui n’an­nonce rien de très af­fec­tueux pour la suite de l’exis­tence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.