William (fré­gate La Fayette ): « C’est un grand hon­neur de dé­fi­ler au­jourd’hui »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

« La Fayette nous voi­là ! » La ci­ta­tion, da­tée de 1917, est celle d’un of­fi­cier amé­ri­cain de­vant la tombe du cé­lèbre mar­quis, hé­ros fran­çais de la guerre d’in­dé­pen­dance des ÉtatsU­nis. La phrase au­rait été ré­pé­tée par des sol­dats de l’Oncle Sam lors du dé­bar­que­ment de Nor­man­die en 1944. C’est dire si la pré­sence d’une par­tie de l’équi­page de la fré­gate

La Fayette (lire ci-contre), ce ma­tin sur les Champs-Ély­sées, au­ra va­leur de sym­bole, alors que les USA sont as­so­ciés au dé­fi­lé pour le cen­tième an­ni­ver­saire de leur en­ga­ge­ment dans la Pre­mière Guerre mon­diale.

Échanges « bon en­fant » avec les Amé­ri­cains

Ces der­niers jours, en marge des ré­pé­ti­tions, les ma­rins de la fré­gate ba­sée à Tou­lon ont d’ailleurs eu l’oc­ca­sion de ren­con­trer leurs ca­ma­rades amé­ri­cains in­vi­tés à dé­fi­ler ce ma­tin. « Ils sont contents d’être ici, c’est aus­si im­por­tant pour eux de dé­fi­ler de­vant leur pré­sident (in­vi­té par Em­ma­nuel Ma­cron, Ndlr), que pour nous de­vant le nôtre », té­moigne William, quar­tier-maître de deuxième classe. Le jeune mi­li­taire, 21 ans, faire part de sa grande fierté de par­ti­ci­per à cet évé­ne­ment : « C’est très très fort, je vais dé­fi­ler avec le fa­nion qui re­pré­sente le bâ­ti­ment, se ré­jouit-il (il fe­ra donc par­tie de la « garde d’hon­neur », à l’avant du dé­ta­che­ment dé­fi­lant). C’est un grand hon­neur en plus de rendre hom­mage à nos morts pour la France et au cen­te­naire de l’en­trée en guerre des États-Unis », in­dique-t-il en sub­stance.

Le trac d’avant-dé­fi­lé

Ce mi­li­taire concé­dait être un peu stres­sé avant le dé­fi­lé, mais « c’est un bon trac, cette an­xié­té, c’est ce qui va nous per­mettre de réus­sir ! » L’en­thou­siasme du quar­tier-maître de deuxième classe, spé­cia­li­sé dans la res­tau­ra­tion, ne se li­mite pas au ren­dez-vous du 14-Juillet. « J’ai eu la chance de na­vi­guer très tôt, ex­plique William qui s’est en­ga­gé comme simple ma­te­lot dès l’âge de 17 ans (il a été af­fec­té trois ans à bord de la fré­gate an­ti-sous-ma­rine Mont­calm), ce­la m’a per­mis de voya­ger et de dé­cou­vrir dif­fé­rentes cultures.» Et ce n’est pas fi­ni, la Ma­rine a re­nou­ve­lé son contrat pour quatre an­nées sup­plé­men­taires.

(Pho­to DR/Ma­rine na­tio­nale)

Soixante-six membres (sur un ef­fec­tif de ) de l’équi­page de la fré­gate La Fayette se sont en­traî­nés à dé­fi­ler ces der­niers jours à Sa­to­ry, près de Ver­sailles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.