Un fes­ti­val Pan­tie­ro très rock a dé­bu­té à Cannes

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le journal de l'été - LU­CAS SCALTRITTI

La vue est ma­gni­fique et pour­tant on vient y écou­ter de la mu­sique. L’am­biance est dé­con­trac­tée et es­ti­vale : shorts, t-shirts et che­mises lé­gères… La sai­son des fes­ti­vals est lan­cée à Cannes. C’est le groupe Twin Peaks, ori­gi­naire de Chi­ca­go, qui a eu l’hon­neur, mer­cre­di soir, de don­ner le coup d’en­voi du fes­ti­val Pan­tie­ro, pla­cé sous le signe du rock cette an­née. Leur per­for­mance a été bruyante, l’in­gé­nieur du son a re­çu quelques plaintes. Mais qu’im­porte, la nuit tombe. Le groupe pop rock an­glais Cir­ca Waves prend le re­lais. Cette fois-ci, nul be­soin de bou­chons d’oreilles. Et c’est Rat Boy, le pe­tit pro­dige lon­do­nien de 20 ans, qui a par­ache­vé la soi­rée. Les plus cou­ra­geux – et pas­sion­nés – se sont po­sés sur des tran­sats après les concerts pour as­sis­ter à la pro­jec­tion du film Rude Boy.

Re­trou­vez de­main notre compte-ren­du du concert d’In­na de Yard hier soir au Mas des Es­ca­ra­va­tiers à Pu­get-sur-Ar­gens

(Pho­tos Pa­trice La­poi­rie)

Le qua­tuor de Li­ver­pool Cir­ca Waves a sé­duit les fes­ti­va­liers mer­cre­di soir sur la ter­rasse du Pa­lais des Fes­ti­vals de Cannes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.