Les Pu­mas dans le ré­tro... Et dans le vi­seur

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Fa­cun­do Isa n’a pas les yeux bleus. Mais il porte cette cou­leur dans son coeur. Un bleu ciel, ce­lui du maillot de la sé­lec­tion na­tio­nale. À  ans à peine, le troi­sième ligne a joué à  re­prises pour son pays, par­ti­ci­pant même à la Coupe du monde  en An­gle­terre et au pays de Galles. L’Ar­gen­tine avait alors at­teint les de­mi-fi­nales, dé­fait par l’Aus­tra­lie (-). Mais dès l’an­nonce de son dé­part de la fran­chise ar­gen­tine des Ja­guars (Su­per Rug­by), Fa­cun­do Isa avait été écar­té du groupe, et donc, de fait, de la sé­lec­tion. Car à l’ins­tar d’autres na­tions, comme l’An­gle­terre, l’Ar­gen­tine a dé­ci­dé de ne plus sé­lec­tion­ner les joueurs n’évo­luant pas au pays. En choi­sis­sant de re­ve­nir en France, Fa­cun­do Isa sa­vait donc qu’il de­vait faire une croix sur les Pu­mas. Une si­tua­tion qu’il es­père pro­vi­soire. « Comme tout le monde, c’est une fierté de por­ter le maillot de son pays. J’ai eu cette chance, et même si au­jourd’hui ce n’est plus pos­sible, je sais qu’un jour je re­tour­ne­rai jouer en Ar­gen­tine. » Et re­de­ve­nir, du coup, sé­lec­tion­nable...

(Pho­tos Do­mi­nique Le­riche et AFP)

Le troi­sième ligne a dé­jà connu les joies et les peines - ici au sol après la dé­faite en de­mi-fi­nale de la Coupe du monde  face à l’Aus­tra­lie - de la sé­lec­tion na­tio­nale. Il compte bien un jour re­por­ter le maillot des Pu­mas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.