Chez Do­mi­nique, un plai­sir gour­mand vous at­tend

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - I'été - A.G.

Ou­verte de­puis 1888, la pâ­tis­se­rie Do­mi­nique asa propre spé­cia­li­té: la Prin­cesse des Îles d’Or. Une ga­nache cho­co­lat au lait au pur jus d’orange en­ro­bé de sucre glace ! Une pré­pa­ra­tion mai­son qui de­mande beau­coup de pa­tience. Tout part de la ga­nache orange cho­co­lat au lait que le pâ­tis­sier laisse re­froi­dir après l’avoir mon­tée au bat­teur, po­chée et dé­cou­pée. Il y ajoute une pointe de sucre glace avant de pou­voir en­fin dé­gus­ter la Prin­cesse des Îles d’Or. Idéale après le re­pas pour ac­com­pa­gner le café ou vers quatre heures lors­qu’on a un pe­tit creux.

L’his­toire de la Prin­cesse des Îles d’Or

Il y a long­temps de ça, deux pâ­tis­se­ries étaient côte à côte sur l’ave­nue des Îles d’Or. Une concur­rence s’est donc ra­pi­de­ment ins­tal­lée entre elles. D’au­tant plus qu’elles se dis­pu­taient la même re­cette, celle de la Prin­cesse des Îles d’Or. Do­mi­nique, le pâ­tis­sier créa­teur de cette gour­man­dise y a ajou­té un in­gré­dient se­cret qui fit toute la dif­fé­rence. Au­jourd’hui en­core per­sonne ne peut re­pro­duire exac­te­ment la même re­cette. Ce qui donne donc l’ex­clu­si­vi­té à la pâ­tis­se­rie Do­mi­nique. Et ceux qui ont re­pris la pâ­tis­se­rie ont bien pris le soin de conser­ver la Prin­cesse des Îles d’Or, de­ve­nue ici une spé­cia­li­té lo­cale.

Pâ­tis­se­rie Chez Do­mi­nique, 3 ave­nue des Îles d’Or, à Hyères. Ta­rif : 5,50 eu­ros le pe­tit sa­chet. Rens. 04.94.65.18.56.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.