« Le tra­vail, le tra­vail et le tra­vail ! »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR AN. D.

Le nou­vel en­traî­neur du Spor­ting Club de Tou­lon a an­non­cé la cou­leur d’en­trée. Il va fal­loir du temps, de la pa­tience et sur­tout beau­coup de tra­vail pour fa­çon­ner une équipe com­pé­ti­tive. L’ex em­blème de l’AJ Auxerre sait que les at­tentes sont énormes sur la rade, mais c’est aus­si ce qui a fait pen­cher la ba­lance dans le bon sens lors de sa prise de dé­ci­sion. Vos pre­mières im­pres­sions ? Je dé­couvre le club dans son en­semble. Les ins­tal­la­tions sont re­mar­quables avec no­tam­ment la salle ré­ser­vée à la cryo­thé­ra­pie digne d’un club pro­fes­sion­nel. Il y a un en­goue­ment énorme avec les sup­por­ters et je sais que les at­tentes le sont aus­si. Alors je pré­fère tem­po­ri­ser et pré­ve­nir : il va fal­loir beau­coup de bou­lot pour tout mettre en place et aus­si sa­voir faire preuve de pa­tience. Tout ne va pas se faire d’un simple cla­que­ment de doigt. Mon cre­do est simple : le tra­vail en , le tra­vail en  et le tra­vail en ... Vos in­fluences ? J’ai for­cé­ment été mar­qué à vie par un en­traî­neur comme Guy Roux que j’ai cô­toyé pen­dant de longues an­nées à Auxerre. C’était quel­qu’un de poin­tilleux, struc­tu­ré et ta­tillon en de­hors mais aus­si très proche de ses joueurs en in­terne. Dans un style dif­fé­rent, Sir Alex Fer­gu­son avec le­quel j’ai tra­vaillé à Man­ches­ter Uni­ted était aus­si dans ce re­gistre. D’autres m’ont aus­si in­fluen­cé dans cer­tains do­maines comme Sla­vo Mus­lin, Fred Hantz ou Rol­land Cour­bis… J’en ai pris et j’en ai je­té par rap­port à ma phi­lo­so­phie et mon état d’es­prit. Votre style ? Je suis un adepte du /// en gé­né­ral mais à Mont­pel­lier, où je m’oc­cu­pais de la ré­serve, nous avons tra­vaillé tous les sys­tèmes pour que les jeunes puissent ac­qué­rir de la culture tac­tique. Je vais aus­si m’adap­ter aux ca­rac­té­ris­tiques de mon groupe. Je connais pas mal de joueurs et sur­tout ceux qui sont res­tés pour les avoir af­fron­tés deux fois l’an pas­sé. Et puis il y a Sébastien At­lan que j’ai fait ve­nir car c’est un ex­cellent joueur mais aus­si un élé­ment d’ex­pé­rience qui trans­met dans un groupe quelque chose de po­si­tif.

La mé­thode Pru­nier : au bou­lot !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.