« Une belle sur­prise »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Le Bri­tan­nique Ch­ris Froome a re­pris le maillot jaune du Tour de France, hier, au terme de la 14e étape en haut de la côte de Ro­dez. Froome a mis à pro­fit le re­tard du cham­pion d’Ita­lie Fa­bio Aru, mal pla­cé au pied de la rampe fi­nale, pour re­prendre les com­mandes du Tour après une pa­ren­thèse de deux jours. Aru, très es­seu­lé après les mal­heurs qui ont ac­ca­blé son équipe As­ta­na (aban­dons de Ca­tal­do et Fu­gl­sang), a lâ­ché 25 se­condes dans la mon­tée d’ar­ri­vée, une côte de 570 mètres à 9,6 %. Au contraire de Froome, très bien en­tou­ré par son équipe Sky. « C’est une très belle sur­prise, je n’avais pas pen­sé que je pou­vais re­prendre le maillot sur une étape comme ça. Mes équi­piers ont fait très at­ten­tion dans les dix der­niers ki­lo­mètres, ja­mais en tête mais tou­jours de­vant », a ex­pli­qué Froome, sep­tième sur la ligne. Le vain­queur sor­tant du Tour a re­mer­cié tout par­ti­cu­liè­re­ment le Po­lo­nais Mi­chal Kwiat­kows­ki, cham­pion du monde 2014, qui joue un rôle fon­da­men­tal au­près de lui de­puis le dé­part.

Aru : « Tout n’est pas per­du »

« 25 se­condes (24 plus exac­te­ment, le temps ga­gné hier sur Aru), c’est énorme ! », s’est fé­li­ci­té le fa­vo­ri du Tour en ajou­tant que dans cette Grande Boucle, «ilya­des­pe­tits écarts et chaque se­conde compte ». Au gé­né­ral, Froome pré­cède Aru de 18 se­condes. Des pré­ten­dants au po­dium, l’Ir­lan­dais Dan Mar­tin et le Co­lom­bien Ri­go­ber­to Uran ont ter­mi­né dans le sillage de Froome. Le Fran­çais Ro­main Bar­det, 11e de l’étape, a cé­dé 4 se­condes à Froome mais a gar­dé sa troi­sième place au clas­se­ment, à 23 se­condes du maillot jaune. « J’étais trop loin der­rière au dé­but de la mon­tée » , a re­con­nu Aru. «Il y a eu une cas­sure, j’ai dû faire un gros ef­fort pour re­ve­nir et je l’ai payé en­suite quand il y a eu une nou­velle cas­sure. » « Inu­tile de dire que j’au­rais pré­fé­ré gar­der le maillot » ,a ajou­té le Sarde. «Mais il y au­ra une der­nière semaine très éprou­vante. Tout n’est pas per­du ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.