Au bout du tun­nel...

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente -

C’est la bonne nou­velle qu’on es­pé­rait, de­puis que Lio­nel Jos­pin, dé­cou­ra­gé, avait quit­té Ma­ti­gnon sans même ou­vrir le dos­sier: le co­mi­té de sui­vi vient de rap­pe­ler à M. Ma­cron et à ses mi­nistres l’ur­gence de « prendre les me­sures né­ces­saires pour ra­me­ner les ré­gimes de re­traites sur une tra­jec­toire d’équilibre ». Pour com­men­cer il fau­dra sup­pri­mer la mul­ti­pli­ci­té des ré­gimes, sou­vent spé­ciaux. Ain­si, les tech­no­crates ne s’em­mê­le­ron­tils plus entre le sort fait aux che­mi­nots et l’ave­nir of­fert aux em­ployés du gaz. De même, la main-d’oeuvre na­tio­nale, hors ro­bots, ne re­dou­te­ra plus pa­ra­doxa­le­ment un al­lon­ge­ment de l’es­pé­rance de vie. Les spé­cia­listes qui planchent de nou­veau, de­puis hier soir, sur cet épi­neux pro­blème vont jus­qu’à af­fir­mer que mal­gré « un abais­se­ment du solde mi­gra­toire an­nuel » et une « po­pu­la­tion ac­tive moins dy­na­mique » (sic), la masse sa­la­riale des fonc­tion­naires se­ra moindre que la masse sa­la­riale to­tale et que l’on contien­dra les ef­fets mi­no­rants (vous me sui­vez?) comme la forte dé­pen­dance de la bonne san­té du sys­tème par rap­port à la crois­sance éco­no­mique. Il convien­dra donc que nos di­ri­geants ne se trompent plus de le­vier en pi­lo­tant le char de l’Etat sur la route tou­jours chao­tique des belles pro­messes et des dures réa­li­tés. Quant à l’âge de dé­part – aus­si im­por­tant que ce­lui du ca­pi­taine – il dé­pen­dra du mon­tant des pen­sions d’au­tant plus fa­ciles à cal­cu­ler que la CSG les am­pu­te­ra d’un bon quart.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.