Le chef d’état-ma­jor pas­se­ra-t-il la se­maine?

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le main­tien ou non en poste du chef d’état-ma­jor des ar­mées, le gé­né­ral Pierre de Villiers, agi­tait hier les milieux mi­li­taires, d’au­tant qu’Em­ma­nuel Ma­cron mul­ti­plie de­puis plu­sieurs jours les rap­pels à l’ordre bru­taux à son égard. Après avoir sè­che­ment re­ca­dré le gé­né­ral de Villiers de­vant un par­terre mi­li­taire à la veille du  juillet, en lui re­pro­chant, sans le nom­mer, d’avoir mis de fa­çon « in­digne » une po­lé­mique bud­gé­taire « sur la place pu­blique », le Pré­sident a en­fon­cé le clou di­manche en n’ex­cluant pas de lui re­ti­rer sa confiance.

Ils « vont prendre une dé­ci­sion en­semble »

« Si quelque chose op­pose le chef d’état­ma­jor des ar­mées au pré­sident de la Ré­pu­blique, le chef d’état-ma­jor des ar­mées

change », a as­sé­né Em­ma­nuel Ma­cron dans les co­lonnes du Jour­nal du Di­manche, en dé­cla­rant dans la fou­lée que « l’in­té­rêt des ar­mées doit pri­mer sur les

in­té­rêts in­dus­triels ». Le chef de l’État et le gé­né­ral de Villiers, qui doit être re­çu ven­dre­di à l’Ély­sée, « vont prendre une dé­ci­sion

en­semble », a ten­té de tem­po­ri­ser, hier, le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment, Ch­ris­tophe Cas­ta­ner. Mais la crise est clai­re­ment ou­verte entre le chef des ar­mées et le haut gra­dé, alors même que Pierre de Villiers,  ans, ve­nait d’être re­con­duit dans ses fonc­tions pour une der­nière an­née. À l’ori­gine de la co­lère du Pré­sident, les cri­tiques for­mu­lées par le gé­né­ral sur les  mil­lions d’eu­ros d’éco­no­mies ré­cla­mées cette an­née aux ar­mées, dans un contexte de ser­rage de vis bud­gé­taire glo­bal en , avec une baisse pré­vue de , mil­liards d’eu­ros des dé­penses de l’État. « Le grand écart entre les ob­jec­tifs as­si­gnés à nos forces et les moyens al­loués n’est plus te­nable », a aver­ti le chef d’état-ma­jor de­vant la com­mis­sion de la Dé­fense à l’As­sem­blée na­tio­nale réunie à huis clos.

Le Pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron et le gé­né­ral Pierre de Villiers, chef d’état-ma­jor des ar­mées lors du dé­fi­lé le  juillet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.