Les pi­lotes d’Air France plé­bis­citent la fu­ture com­pa­gnie, fi­liale à coûts ré­duits

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Après plu­sieurs mois de sus­pense et de re­bon­dis­se­ments, Air France a ob­te­nu, hier, le feu vert du pre­mier syn­di­cat de pi­lotes pour lan­cer une nou­velle com­pa­gnie, fi­liale à coûts ré­duits, les adhé­rents du SNPL ayant vo­té mas­si­ve­ment pour le pro­jet. Le Syn­di­cat na­tio­nal des pi­lotes de ligne, ma­jo­ri­taire à  % dans les cock­pits d’Air France, avait lan­cé une consul­ta­tion in­terne sur le plan stra­té­gique « Trust To­ge­ther » (« La confiance en­semble »), pré­sen­té dé­but no­vembre par le p.-d.g. d’Air France-KLM Jean-Marc Ja­naillac, et dont le pro­jet de fi­liale est un pi­lier es­sen­tiel. Avec , % en fa­veur du « oui » et une par­ti­ci­pa­tion mas­sive (, %), le ré­sul­tat du vote est sans ap­pel. Il consti­tue par ailleurs un désa­veu pour l’exé­cu­tif du SNPL qui, fâ­ché par cer­tains points du pro­jet d’ac­cord, avait mis au vote un texte al­ter­na­tif qui n’a recueilli que , % des suf­frages. Le pro­jet d’ac­cord « Trust To­ge­ther », né­go­cié de­puis dé­cembre par la di­rec­tion et les deux syn­di­cats de pi­lotes (SNPL et Spaf), se­ra « si­gné par le SNPL Air France dans les toutes pro­chaines heures» , a-t-il in­di­qué. Outre le pro­jet « Boost » de nou­velle com­pa­gnie, le texte pré­voit des me­sures d’ef­fi­ca­ci­té éco­no­mique es­ti­mées à  mil­lions d’eu­ros an­nuels (soit  % de la masse sa­la­riale pi­lotes). Les pi­lotes ont no­tam­ment consen­ti la perte d’un jour de re­pos men­suel en moyen-cour­rier et la sup­pres­sion de toi­lettes ré­ser­vées aux pi­lotes dans les A et les fu­turs A, ce qui per­met d’ajou­ter des sièges pour les pas­sa­gers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.